Ménopause : bien choisir son traitement hormonal

Le traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause a été fortement malmené au cours de l'année passée. Récemment, une étude française a confirmé le lien entre certains THS et le cancer du sein. Toutefois, elle démontre aussi que les traitements prescrits en France sont sécuritaires, c'est-à-dire qu'ils n'augmentent pas le risque de cancer du sein, à condition qu'ils associent : oestrogène cutané et progestérone naturelle.

Soit, les THS associant oestrogène par voie cutanée et progestérone naturelle micronisée ne sont pas associés à une augmentation du risque de cancer du sein. Mais quels sont les noms de ces traitements ?Voici une liste des médicaments, les plus prescrits en France.

Progestérone naturelle micronisée

Utrogestan®

Génériques : Estima® Evapause® Manaelle® Progestérone Biogaran® Progestérone GNR® Progestérone Merck® Progestérone Téva®

Oestrogènes par voie cutanée

Gel :  Oestrodose® Oestrogel® Délidose® Estréva gel® 

Patch hebdomadaire : Climara® Dermestril Sephen® Estrapatch® Femsept® Thaïs sept®

Patch bihebdomadaire : Dermestril® Estraderm TTS® Estradiol G Gam® Menorest® Oesclim® Thaïs®

A lire

« Etre femme à 40 ans, et après ? », Santé active éditions, collection « Prenez soin de vous », du Dr Christian Jamin, gynécologue et endocrinologue, ancien Chef de clinique assistant des Hôpitaux de Paris.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Etude E3N (Etude épidémiologique auprès des femmes de la Mutuelle générale de l'éducation nationale MGEN) ; Le Quotidien du Médecin, n°7636, 22 novembre 2004.