Méningite
La méningite correspond à l'inflammation des méninges le plus souvent d'origine infectieuse.Dans environ 75 % des cas de méningite, la méningite est virale et généralement bénigne. La méningite est en revanche très grave lorsqu'elle est d'origine bactérienne, d'où l'impérieuse nécessité d'hospitaliser en urgence toute personne présentant un syndrome de méningite.
Sommaire

Méningite : Conseils pratiques

En cas de doute de méningite, lors notamment d'une maladie ORL (angine, otite, sinusite, grippe...), il faut appeler le médecin en urgence ou emmener la personne à l'hôpital le plus proche.

Il est important de vacciner les enfants contre le pneumocoque, et dans certains voyages contre le méningocoque. Pensez à en parler à votre médecin.

Méningite : Quand consulter ?

  • Doute de méningite lors d'un syndrome infectieux :fièvre élevée d'apparition soudaine, associée à des céphalées (maux de tête) intenses et à des vomissements.
  • Signes de méningite : difficulté à supporter la lumière, raideur de la nuque, troubles de la conscience, coma, convulsions.
  • Chez le nourrisson et le petit enfant, les signes de la méningite peuvent être moins francs :fièvre, somnolence et parfois diarrhée.
  • Purpura pétéchial : il s'agit d'une extrême urgence thérapeutique et il se traduit par de petits points de couleur bleue violette sur la peau, en particulier sur les membres, liés à des micro-hémorragies.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Méningite bactérienne. Stratégies de prévention et de traitement. Collectif l'Inserm. Méningite de l'enfant : les nouvelles thérapeutiques. Impact Médecine : Consulter. N° 24 du 24/09/2002. Médecine interne. Harrison, tome 2. McGraw-Hill, New York, 2000.