Les méfaits de Cinquante nuances de Grey

Une très sérieuse étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Michigan dévoile des conséquences insoupçonnées de la lecture de ces fameux romans.

Cette étude a été menée auprès de 650 femmes âgées de 18 à 24 ans.

Son but était d’analyser leurs pratiques sociales et sexuelles.

Certaines avaient lu 50 nuances de Grey, d’autres non.

Il en résulte que les lectrices de cette saga érotico-sado-maso auraient :

  • 25% de risques d’avoir un compagnon qui les insulte,
  • 34 % plus de risques de se lier avec un homme qui les harcèle,
  • 75% de risques de plonger dans les troubles alimentaires soit en accumulant les régimes, soit en boulottant des produits pour maigrir ou encore en plongeant dans le binge drinking (cuite monumentale et volontaire).

L’étude a été faite auprès de très jeunes femmes alors que les trois livres se sont vendus à des millions d’exemplaires dans le monde entier et à des femmes de tous âges.

On peut penser qu’avec plus de maturité, on est moins influencé par cette lecture.

En tout cas, 50 nuances de Grey a fait exploser les ventes de boules de geisha qui ont le grand mérite de muscler le périnée, souvent défaillant.

Paule

Fiction or Not? Fifty Shades is Associated with Health Risks in Adolescent and Young Adult Females.
Bonomi Amy E., Nemeth Julianna M., Altenburger Lauren E., Anderson Melissa L., Snyder Anastasia, and Dotto Irma. Journal of Women's Health. September 2014, 23(9): 720-728. doi:10.1089/jwh.2014.4782. Published in Volume: 23 Issue 9: September 9, 2014

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :