Médicaments anti rhume : attention aux effets secondaires

© Istock

Il existe de nombreux médicaments anti-rhume disponibles en libre-service à la pharmacie. Pour cette affection bénigne, l’automédication est de mise ! Pourtant, soigner un rhume sans médicament est tout à faible possible, et même recommandé, car les effets secondaires de ces produits peuvent s’avérer dangereux.

PUB

Quels effets secondaires pour ces médicaments contre le rhume ?

Plusieurs médicaments contre le rhume sont des produits inefficaces, voire dangereux, car ils présentent des effets indésirables sur le plan cardiovasculaire et peuvent provoquer hypertension artérielle, convulsions, troubles du comportement, AVC… Les médicaments qui contiennent de la pseudoéphédrine suppriment la sensation de nez bouché (resserre les vaisseaux sanguins), mais présentent un risque d’AVC, d’infarctus du myocarde et de troubles neurologiques. Les antihistaminiques provoquent des somnolences importantes, et sont à éviter en cas de glaucome et de troubles urinaires. L’ibuprofène, quant à lui, peut entraîner des troubles digestifs, un ulcère à l’estomac… La balance bénéfice/risque ne pèse pas en faveur de ces médicaments.

PUB
PUB

Comment soigner un rhume sans médicament ?

 Il est tout à fait possible de soigner un rhume sans traitement :

  • armez-vous de patience, la guérison doit être obtenue en 1 semaine environ ;
  • reposez-vous le plus possible ;
  • lavez-vous les mains régulièrement ainsi que les fosses nasales à l’aide de sérum physiologique ;
  • évitez de fumer, le tabac est connu pour retarder le rétablissement ;
  • vous pouvez faire des inhalations avec des huiles essentielles et un bol d’eau chaude pour dégager les voies respiratoires.
Publié le 13 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé