Médicament : disparition prochaine du Tétrazépam ?

© getty

Suite à l’avis du Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC), l'Agence européenne du médicament (EMA) recommande  le retrait du marché du Tétrazépam, un médicament appartenant à la famille des benzodiazépines et utilisé en France en rhumatologie contre les contractures musculaires.

Publicité

Tétrazépam : demande de suspension de l’autorisation de mise sur le marché

Cette recommandation fait suite à une réévaluation de pharmacovigilance demandée par la France. En effet une enquête française avait révélé « une fréquence élevée d'effets indésirables cutanés » liée à la prise de ce médicament par rapport aux autres benzodiazépines. Ces effets secondaires cutanés sont « rares mais graves, voire mortels », tels que le syndrome de Stevens-Johnson, de Lyell et l’hypersensibilité médicamenteuse.

Publicité
Publicité

Aujourd’hui, les bénéfices du Tétrazépam n’apparaissent pas supérieurs aux risques, d’où la demande de suspension de l’autorisation de mise sur le marché européen de ce produit et de ses génériques. Reste maintenant à laCommission européenne à donner suite à cette affaire…

Myolastan et ses génériques

En France, le Tétrazépam est utilisé pour son activité myorelaxante, contre les contractures musculaires douloureuses, et est commercialisé depuis 1967 sous le nom de Myolastan®, mais également disponible sous des formes génériques.

Bien entendu, si vous prenez l’un de ces médicaments, pas question de stopper votre traitement. Parlez-en à votre médecin qui pourra le cas échéant vous proposer un traitement alternatif personnalisé.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 30 Avril 2013 : 17h41
Mis à jour le Jeudi 02 Mai 2013 : 10h22
Source : Communiqué de l'Agence européenne du médicament (EMA), 12 avril 2013, http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Medicaments-a-base-de-tetrazepam-d-almitrine-de-ranelate-de-strontium-et-de-codeine-chez-l-enfant-avis-et-recommandations-du-PRAC-Communique-de-l-EMA/%28language%29/fre-FR.
PUB
PUB