Maquillage de fête : sequins, paillettes, ou glitter sur les yeux !
Publié le 08 Décembre 2015 par Jessica Xavier, journaliste beauté

Version soft : le regard pailleté

Il est tout à fait possible de se dessiner un joli regard glitter en relief sans strass ni sequins. Les paillettes sont une très bonne alternative pour celles qui recherchent un regard bijou un peu moins extravagant que le regard sequins.

  • Je m’équipe : Un eye-liner pailleté, des paillettes ou une ombre à paupières très pailletée et très pigmentée.
  • Les bons gestes : Dessiner un trait d’eye-liner pailleté et sans le laisser sécher venir déposer à l’aide d’un petit pinceau biseauté les paillettes.

"Ces dernières vont venir renforcer le côté paillettes de l’eye-liner" explique Victoria. « Comme elles créent du volume qui se sent sur la paupière, il ne faut pas avoir la main trop lourde et déposer une petite épaisseur de paillettes sur l’ensemble du trait d’eye-liner. »

PUB

Autre version, pour un maquillage des yeux encore plus intense, la make-up artist propose de recouvrir l’ensemble de la paupière mobile de paillettes. "Pour ce faire, appliquer sur l’ensemble de la paupière un liquide pailleté* qui sert à la fois de fixateur et de base et venir déposer dessus les paillettes avec un petit pinceau plat." Effet captivant garanti.

PUB
  • L’astuce de Victoria : "Comme pour les strass et sequins, il est primordial de choisir des paillettes cosmétiques. Il faut être vigilante avec le regard et n’utiliser que du maquillage et cosmétiques pour les yeux.

Colles à faux-cils : l’avis de l’ophtalmologue

La FDA (Food and Drug Administration) rappelle que même si les colles à faux-cils sont des produits cosmétiques et doivent par conséquent répondre aux critères et labels de sécurité, comme ils sont utilisés sur une zone sensible, des réactions allergiques et des irritations peuvent survenir. En cas de sensibilité cutanée et ou d’allergies connues, toujours se référer aux ingrédients. En effet, certaines colles à faux-cils contiennent des parabens voire du formaldéhyde, des formules à éviter.

Le Dr Cati Albou-Ganem, ophtalmologue, se veut rassurante et explique qu’il n’existe pas énormément de cas problématiques recensés concernant les colles à faux-cils : « Le risque principal est une allergie. Une fois le produit retiré, les réactions cutanées partent en moyenne dans les deux jours." Toutefois, il est important d’utiliser correctement le produit sans excès et surtout de façon ponctuelle, pour les fêtes par exemple. Et en cas de terrain allergique, un test avec une petite pointe de colle sur la paupière est indispensable.

Source : Entretien avec Victoria, Makeu-up artist.
Entretien avec le Dr Cati Albou-Ganem ophtalmologue.