Maltraitance des seniors, plus courante qu'il n'y paraît...

Publié par Thomas Coucq, journaliste santé le Vendredi 08 Novembre 2013 : 13h50
Mis à jour le Vendredi 08 Novembre 2013 : 14h48

Violences physiques ou psychologiques, pressions financières, négligences… La maltraitance des personnes âgées est plus courante qu’il n’y paraît !
Elle passe pourtant souvent inaperçue.

Mais qu’entend-on exactement par maltraitance ? Et comment y faire face ?

PUB

Maltraitance des personnes âgées : quelle est l’ampleur de la problématique ?

Coups, infantilisation, insultes…

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, entre 4 et 6 % des personnes âgées de plus de 65 ans ont connu une forme de maltraitance à domicile. Un phénomène qui devrait encore prendre de l’ampleur vu le vieillissement de la population dans nos pays. Ces chiffres sont toutefois sans doute sous-estimés.

En 2011, 70% des appels reçus par le 3977 (numéro national contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés), concernaient une maltraitance au domicile, 73% des personnes maltraitées étaient des femmes et 53% avaient plus de 80 ans. Les maltraitances subies étaient surtout psychologiques, suivis par ordre décroissant de cas de maltraitance financière et physique et de négligences. Les auteurs présumés étaient à 73% des membres de la famille, notamment les enfants de la personne maltraitée (64%).

PUB
PUB

Des difficultés à en parler

Peur des représailles, d’être « placé » en maison de repos ou d’être rejeté par la famille (dans plus d’un cas sur trois, ces actes seraient le fait des enfants)… Il n’est pas toujours aisé pour une victime de rapporter de tels actes. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’elle soit isolée et que la personne maltraitante soit la dernière à lui rendre visite.

Sans compter qu’il n’est pas toujours évident d’identifier un acte maltraitant comme telle, et que celui-ci peut être totalement involontaire… Difficile donc d’avoir une vision claire de l’étendue du problème.

Publié par Thomas Coucq, journaliste santé le Vendredi 08 Novembre 2013 : 13h50
Mis à jour le Vendredi 08 Novembre 2013 : 14h48
Source : * Statistiques de Respect Seniors.
(1) www.respectseniors.be
(2) http://www.inforhomes-asbl.be/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=89&Itemid=22
(3) http://www.ouderenmisbehandeling.be/
Merci à Dominique Langhendries, Directeur de Respect Seniors (Agence wallonne de lutte contre la maltraitance des personnes âgées) pour sa collaboration à cet article.
PUB
PUB
A lire aussi
Enfance maltraitée : appel à témoinPublié le 03/10/2005 - 00h00

Ouvrons les yeux sur la maltraitance. Comment accepter que des enfants soient maltraités physiquement, psychologiquement, sexuellement ou victimes d'abandon ou de négligences graves ? Enfance et Partage invite chacun d'entre nous à visionner sur Internet un film intitulé « Le dîner », à...

Maltraitance et enfant : lutter contre les violences faites aux enfants, e-sante.fr
Enfants maltraités : au moindre doute, parler peut sauver la vie d’un enfant !Publié le 02/03/2017 - 08h45

« Enfants en danger : dans le doute agissez ! », c’est le slogan retenu pour la campagne de communication lancée ce mercredi 1er mars par Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, dont l’objectif est de sensibiliser, responsabiliser et mobiliser...

La téléphonie sociale sur la santé décollePublié le 19/11/2001 - 00h00

A côté du « 12 » et du « 15 », les services de téléphonie sociale, d'écoute, de soutien et d'information ont beaucoup de succès, particulièrement dans le domaine de la santé. Pas moins de 2,5 millions de Français ont déjà eu recours à ces services en ligne, soit 6% de la population...

Plus d'articles