Mal au dos ? Vive le sport et le renforcement musculaire !

© Istock

Sept personnes sur dix souffrent du dos à un moment de leur vie et souvent ces douleurs les orientent vers l'abandon du sport. Or, le sport bien conçu peut être un formidable antidote aux lombalgies.

Publicité

Pourquoi et comment la musculation est utile contre les maux de dos ?

Presque tout le monde a souffert, souffre ou va souffrir un jour du dos.

Les douleurs surviennent par épisodes puis disparaissent parfois même sans laisser de traces. Mais pour éviter le passage à la chronicité, une bonne prise en charge thérapeutique s'avère fondamentale.

Tout d'abord, chaque personne souffrant de lombalgie (mal de dos) devrait être convaincue de la nécessité d'un renforcement des muscles « érecteurs » de son dos (abdominaux, dorsaux, obliques). Un bon maintien permet en effet de réduire de moitié les pressions s'exerçant sur certains fragments de disques lombaires.

Ensuite, les jambes jouent aussi un rôle important dans les pathologies du dos. Imaginons un sujet qui aurait des pilons à la place des membres inférieurs. A chaque pas, l'impact du talon serait directement transmis au disque lombaire qui ne tarderait pas à se détériorer. Pour beaucoup de lombalgiques, une des premières choses à faire est de muscler les cuisses et les mollets pour atténuer le mieux possible l'onde de choc.

Publicité
Publicité

Mal de dos : les sports interdits ne sont pas ceux que vous croyez !

Attention dans le choix du sport.

  • Certaines disciplines « usent » le dos et aggravent le mal.

    Ce sont celles qui impliquent de soulever des charges importantes : haltérophilie, judo, rugby ou certains exercices de musculation avec des charges lourdes.

  • Il faut aussi se méfier des disciplines occasionnant des blocages violents du mouvement.

    Le disque est pris brutalement dans un étau entre deux forces contraires.

    L'exemple type est celui du squash ou du tennis sur surface dure.

    Le jeu sur terre battue, en revanche, est parfaitement recommandé aux lombalgiques, grâce aux longues glissades qui absorbent les forces.

L'idéal consiste, bien sûr, à entretenir sa musculature par une séance quotidienne de gymnastique.

Le footing aussi est bénéfique pour le dos. Amusez-vous à palper vos abdominaux pendant la course et vous verrez qu'ils sont constamment en contraction. Même chose pour les dorsaux.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 25 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 25 Février 2016 : 18h24