Mal de gorge : le paracétamol serait le meilleur médicament

© Istock

Vous avez mal à la gorge et vous ne savez pas quoi prendre pour apaiser la douleur ? Ne vous ruez pas sur les antibiotiques. Selon les scientifiques de l'Institut national d'excellence en santé et soin (NICE), le paracétamol serait le plus adapté.

Publicité

"Les antibiotiques, c'est pas automatique !", cette publicité est connue de tous et trotte facilement dans notre tête mais ça ne veut pas dire que le message soit encore bien passé auprès des patients en cas d'infection virale. Une nouvelle preuve s'ajoute aujourd'hui. L'Institut national d'excellence en Santé et soins -appelé le "NICE"- a démontré que les analgésiques oraux tels queleparacétamol,l'aspirineet l'anti-inflammatoire Diclofénac® étaient plus efficaces qu'un placebo dans le soulagement des maux de gorge. Cependant les deux derniers ayant des effets secondaires potentiellement risqués, le comité a recomandé de miser sur le paracétamol(substance active de nombreux antalgiques comme le Doliprane®).

Publicité
Publicité

Parmi les autres médicaments testés, ils ont constaté que :

-les pastilles médicamenteuses contenant de la benzocaïne, de l'hexylrésorcinol ou du flurbiprofène réduisaient la douleur, mais seulement en petite quantité. Les effets secondaires étaient rares et légers.

- il n'y avait aucune preuve pour évaluer l'efficacité des pastilles, sprays ou bains de bouche non médicamentés.

-les corticostéroïdes réduisaient la durée de la douleur d'environ 14 à 48 heures, mais il n'y avait aucun avantage en termes de durée d'arrêt de travail ou d'école, ou si les symptômes réapparaissaient. Et il y avait trop peu d'informations sur les effets indésirables pour les utiliser à large spectre.

- dans l'ensemble les antibiotiques réduisaient les symptômes du mal de gorge d'environ 16 heures sur une période de 7 jours, mais certains étaient associés à des effets secondaires comme des nausées, et des allergies à la pénicilline.Lesantibiotiquesne sont efficaces que dans le cas d'une infection bactérienne. Leurprise quandelle n'est pas nécessaire pousse les bactéries à devenir plus résistantes et rend ainsi obsolètes les traitements.

En conclusion, il recommande de ne pas en prendre. Et rappelle que la plupart des maux de gorge disparaissent d'eux-mêmes. En attendant, pour vous soulager, vous pouvezprendre des tisanes à la sauge ou à la camomilleavec une cuillérée de miel pour adoucir. Quant aux infusions d’herbe aux chantres, elles sont efficaces pour lutter contre l’enrouement et les laryngites. Une infusion au thym et au citron jouera un rôle antiseptique pour désinfecter votre gorge. L’échinacée, elle, a une action positive sur l’immunité.

PUB
PUB