Mâcher un chewing-gum rend plus intelligent

Si le chewing-gum rendait intelligent, il faudrait conseiller aux étudiants d’en mâcher avant d’entrer en salle d’examens ! C’est bien la conclusion de cette équipe de chercheurs américains. Preuve à l’appui, sur les 200 étudiants devant passer une série d’examens écrits, la moitié d’entre eux devaient mâcher un chewing-gum 5 minutes avant le début de la séance d’exercices intellectuels. Après correction des copies, ces derniers se sont révélés les plus performants, et particulièrement en ce qui concerne les exercices de mémoire.
© thinkstock

Les chercheurs expliquent ce phénomène de la façon suivante : la mastication constitue une sorte de petit exercice physique, suffisant pour stimuler la circulation sanguine et provoquer un afflux sanguin dans le cerveau, renforçant les capacités intellectuelles.

En revanche, mâcher un chewing-gum pendant les examens n’a pas d’influence car cet exercice physique entre cette fois-ci en interférence avec l’effort intellectuel à fournir.

On retiendra qu’un chewing-gum 5 minutes avant de passer un examen intellectuel est plutôt bénéfique. On peut étendre ce conseil aux adultes devant entrer en réunion. Et à défaut de chewing-gum, pourquoi ne pas monter les escaliers en guise d’exercice physique modéré stimulant…

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Onyper S.V. et al., Appetite, 57 (2) : 321-8, 2011.