Légumes secs : pourquoi vous devez en consommer régulièrement
Sommaire

Légumes secs : trop longs à préparer ?

Certes il faut les faire tremper au moins 12 heures (sauf les lentilles) avant de les cuisiner.

Mais mettre des légumes secs à tremper, cela prend 5 minutes. Après, vous les oubliez dans le frigo.

Le lendemain, il faut les cuire dans de l’eau et cela prend en moyenne 45 minutes. Mais pendant ce temps là, vous pouvez faire autre chose : préparer le reste du repas ou (au choix) appeler belle-maman, aller sur Facebook ou twitter, surveiller les devoirs des petits, jouer à Candy crush, etc.

Car pendant la cuisson des légumes secs, vous n’avez pas besoin de rester planté(e) devant la casserole. Il suffit de les touiller de temps en temps pendant qu’ils mijotent gentiment sur un feu doux.

Donc, l’objection « c’est trop long à préparer, les légumes secs », ne tient pas !

Et… de toute façon, vous pouvez ouvrir une boîte : tous existent en conserve. De plus, ils sont généralement très bons.

Légumes secs : difficiles à digérer ?

Aux haricots est solidement attachée la réputation - qui n’est pas fausse - de prouts en cascades dans les heures qui suivent. Lentilles, fèves, pois chiches, pois cassés n’ont pas vraiment cette image heureusement !

Ces désagréables flatulences proviennent de leur richesse en fibres mais aussi, d’une part du stacchynose et du raffinose (deux glucides propres aux légumineuses, qui sont peu assimilés et qui entraînent des fermentations dans le côlon) et d’autre part du soufre qu’ils renferment.

Cela s’évite facilement avec un blanchiment préalable des haricots, autrement dit une première cuisson dans de l’eau non salée pendant quelques minutes, eau qui est bien sûr jetée car elle contient une grande partie de ces glucides et du soufre.

La cuisson de ces légumes secs en sera ensuite raccourcie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :