L’ANSM recommande le retrait de certains stérilets Ancora et Novaplus

L’Agence du médicament recommande aux femmes ayant un certain modèle de stérilet Ancora ou Novaplus posé avant mars 2019 de se le faire retirer à titre préventif.
L’ANSM recommande le retrait de certains sterilets Ancora et Novaplus

Dans un communiqué publié le 27 juillet dernier, l’Agence du médicament (ANSM) recommande aux femmes porteuses d'un stérilet Novaplus ou Ancora posé avant mars 2019 de le faire retirer.

Retrait des stérilets Eurogine : les recommandations de 2019

L’Agence du médicament avait déjà réévalué la contraception par stérilet Novaplus et Ancora en raison d'un risque d'expulsion et de rupture lors de leur retrait en novembre 2019. A cette époque, l’ANSM prévenait les femmes des risques de grossesses non désirées en raison d’un risque d'expulsion spontanée de ces modèles de stérilet. Le communiqué de l’ANSM évoquait même : “des recommandations destinées à l’ensemble des praticiens qui assurent le suivi gynécologique des patientes porteuses de ces stérilets, ont par ailleurs été élaborées en concertation avec les représentants des professionnels de santé concernés.”

DIU Novaplus et Ancora : un retrait préventif sans urgence

Si la commercialisation de ces stérilets a été suspendue depuis novembre 2019, les DIU Novaplus et Ancora posés entre 2017 et mars 2019 doivent être retirés à titre préventif, sans urgence. L’ANSM a donc modifié ses recommandations datant de 2019 : “Nous faisons évoluer les recommandations émises en novembre 2019 date à laquelle nous avions suspendu l’utilisation de tous les dispositifs intra-utérins (DIU) Novaplus et Ancora, y compris lorsqu’ils étaient vendus avec un set de pose Sethygyn. Dorénavant, nous recommandons aux femmes pour lesquelles la pose de l’un de ces modèles a été réalisée avant mars 2019 de se le faire retirer à titre préventif, sans urgence. Ce retrait pourra être réalisé à l’occasion d’une prochaine consultation de gynécologie.”

L’ANSM invite donc les femmes concernées (environ 400 000 en France) à prendre rendez-vous chez leur gynécologue ou une sage-femme en cas de doute ou de signes évocateurs d’explusion. De même, L’Agence du médicament recommande également qu’en cas de rapports sexuels dans les 5 derniers jours, une contraception d’urgence est à envisager.

Découvrez les signes évocateurs d'expulsion d’un stérilet.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Sterilet, Diu, Gynécologie
Source : https://ansm.sante.fr/actualites/dispositifs-intra-uterins-ancora-et-novaplus-seuls-ou-en-kit-de-pose-sethygyn-retrait-preventif-des-diu-poses-avant-mars-2019
https://ansm.sante.fr/actualites/sterilets-ancora-et-novaplus-seuls-ou-en-set-complet-de-pose-sethygyn-reevaluation-de-la-contraception-par-sterilet-en-raison-dun-risque-dexpulsion-et-de-rupture-lors-de-leur-retrait