Je n'aime pas les fêtes de fin d'année !
Sommaire

Les fêtes correspondent à une date d'un anniversaire difficile.

"C'était la veille de Noël, il y a 15 ans, que j'ai appris que ma mère avait un cancer du sein. Depuis, je crains cette date qui me rappelle l'annonce de cette maladie et toutes les perturbations qui s'en sont suivies jusqu'au décès de maman " explique Sophie. Et en plus, cela m'angoisse car je me rapproche de l'âge qu'elle avait, et cela me fait peur aussi pour moi. Je ressens à la fois l'absence de ma maman, parce qu'à Noël, on reste un enfant, et la peur d'avoir un jour une maladie grave. "

Chacun peut avoir vécu un événement douloureux à cette période de l'année, ce qui la rend plus difficile à passer dans la bonne humeur.

Dans ma famille, les fêtes se passaient toujours mal.

" Mon père buvait et nous n'avions quasiment aucun cadeau car il dépensait tout l'argent en boisson. Je me souviens même qu'il avait volé l'argent de ma tirelire une année, ce qui fait que je n'avais même pas pu acheter un petit cadeau pour ma maman... " avoue Boris.

Dans d'autres familles, les fêtes sont prétexte à des affrontements familiaux ou des règlements de compte ! Alors, on comprend qu'on puisse par la suite entrer en décembre à reculons.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Fete, Famille, Noel, Reveillon
Source :