J'ai de l'ostéoporose, que faire?

L'ostéoporose touche 70% des femmes au-delà de 80 ans, et déjà 4 sur 10 à partir de 50 ans. Les hommes sont moins atteints par l'ostéoporose, mais ils ne sont pas épargnés. Que faire une fois que cette maladie est diagnostiquée ?
PUB

Il existe des médicaments contre l'ostéoporose

Parce que notre style de vie a un impact très fort sur notre risque de développer une ostéoporose, les mesures de prévention sont souvent mises en valeur. Mais il existe aussi des solutions une fois que l'ostéoporose est là et bien là ! La première, ce sont les médicaments. Pour comprendre leur action, il faut comprendre que tout au long de notre vie, les os se renouvellent sous l'action des ostéoblastes, qui fabriquent de l'os, et des ostéoclastes, qui éliminent le tissu vieilli. Avec l'âge, ce mécanisme se dérègle et nous ne renouvelons plus notre matière osseuse aussi bien. Certains médicaments contre l'ostéoporose (biphosphonates, SERMs) diminuent l'activité des ostéoclastes, ce qui ralentit ou stoppe l'élimination du tissu osseux. D'autres (ranélate de strontium, tériparatide) encouragent la création de nouveau tissu par l'os. Ces médicaments sont tous différents; votre médecin pourra vous conseiller en fonction de vos facteurs de risque personnels, des effets secondaires et du côté contraignant ou non du traitement.

PUB
PUB

Les hormones et l'ostéoporose

Chez les femmes l'action des hormones est décisive dans l'ostéoporose, et c'est pour cela que la ménopause signale pour beaucoup de femmes le début des ennuis osseux. Le traitement hormonal de substitution a donc aussi pour effet de stopper la perte osseuse. Cependant, en raison de ses effets secondaires, il est rarement conseillé contre l'ostéoporose. Chez les hommes le manque de testostérone est parfois en cause dans l'ostéoporose. Un apport peut donc être décidé, mais seulement après vérification des taux.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 04 Janvier 2010 : 01h00
Source : Comprendre et traiter l'ostéoporose, Dr Stefan Goemaere et Melissa Masschelin, éditions ViVio, 2009