J'achète, j'achète pas : des pâtes à tarte, des barres chocolat, du cassis, des sachets de cuisson...

Chaque mois, Paule Neyrat, la diététicienne d'e-santé, vous alerte sur quelques produits qui l'ont interpellée. Ce mois-ci, il s'agit de pâtes à tarte, de barres au chocolat, de cassis, de sachets cuisson et d'une poudre pour fabriquer des glaces.
PUB

J'achète des pâtes à tarte Marie

parce qu'elles sont faites avec de la farine de blé, de l'eau et du beurre exactement comme celles que je pourrais faire si j'en avais le temps ! Industrialisation oblige, on y a ajouté un peu de vinaigre, c'est le seul conservateur. Elles sont un peu plus chères que les autres, elles se conservent un peu moins longtemps aussi, mais c'est normal étant donné l'absence de graisses hydrogénées et de conservateurs chimiques.

PUB
PUB

Je n'achète pas ces barres moelleuses

au chocolat lait et noix de pécan ou au chocolat caramel et cacahuètes d'un des leaders de la pâtisserie industrielle qui aime depuis longtemps se balader dans la savane. Ca n'est pas que je redoute de " faire le plein de sensations et de plaisir ", ni de tenter " une toute nouvelle expérience ", c'est que les quatre barres de 40 g sont emballées individuellement, rassemblées dans un sachet plastique et celui-ci dans une boîte en carton. Ce suremballage, ça me gonfle ! De plus, ces produits sont bourrés de toutes sortes d'additifs et archigras (24% de lipides). J'espère que les ados à qui ces barres sont clairement destinées auront la même réaction que moi.

Publié le 05 Juillet 2010
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne