Infection urinaire et pyélonéphrite
Une infection urinaire peut être le plus banal des problèmes de santé comme un des plus sérieux lorsqu'il touche les reins.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sommaire

Infection urinaire et pyélonéphrite : Examens

L'examen principal de diagnostic d'une infection urinaire est la recherche de germes, de globules blancs et de sang dans les urines. Cet examen s'appelle Examen Cyto Bactériologique des Urines (ECBU).

Il se fait au laboratoire par recueil de l'urine dans un récipient stérile après une toilette locale. Un premier résultat partiel peut être donné dans l'heure. Le résultat définitif nécessite au moins 24 heures, mais en identifiant précisément le type du germe, il permet la mise en place d'un traitement antibiotique adapté.

Le médecin peut également demander, lors du même examen, que soit fait un antibiogramme, c'est-à-dire un test des différents antibiotiques existants sur le germe retrouvé, afin de déterminer quel est le plus efficace.

Dans le cas d'une pyélonéphrite, une échographie permet de rechercher une obstruction sur le trajet des voies urinaires.

Un scanner des reins peut également être demandé quand le traitement est peu efficace, à la recherche d'un abcès dans le rein.

Infection urinaire et pyélonéphrite : Traitement

  • Les antibiotiques sont la base du traitement des infections urinaires.

  • En cas de cystite, ils peuvent être donnés en comprimés et à domicile, et de plus en plus souvent en prise unique.

  • Il est recommandé de faire un contrôle d’ECBU 48 heures après la fin du traitement antibiotique afin de s’assurer de l’élimination complète du germe.

  • En cas de pyélonéphrite, une hospitalisation est nécessaire pour instaurer une antibiothérapie rapidement par voie intraveineuse et rechercher une éventuelle obstruction sur le trajet de l’évacuation de l’urine.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Urolink : www.uropage.com