Incontinence urinaire : quel traitement en cas d'excès de poids ?
Sommaire

Obésité et incontinence urinaire : que faut-il retenir ?

L'obésité double le risque de souffrir d'une incontinence urinaire.

Une obésité importante (IMC supérieur à 35) est un facteur de risque d'échec de la pose chirurgicale de bandelette sous-urétrale.

En cas d'obésité très sévère, la chirurgie de l'obésité donne un résultat équivalent à la pose de bandelette.

* Pour calculer votre IMC, divisez deux fois votre poids en kg par votre taille en m. Par exemple, une femme qui pèse 80 kg et qui mesure 1,60 m, a un IMC de 31 (76 : 1,60 : 1,60).

Un IMC supérieur à 25 indique un surpoids et au-delà de 30, une obésité.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communication de Cortesse A. et coll., 103e Congrès français d'urologie, Paris, 18-21 novembre 2009 ; Whitcomb et coll., Int. Urogynecol. J., 2009.