L'hormone de régulation du fer découverte par hasard
Sommaire

Un espoir pour les malades souffrant d'hémochromatose

Si le mode d'action de cette hormone n'est pas encore connu, les modèles animaux qui ont été développés (déficitaires ou excédentaires en hepcidine) permettent actuellement d'étudier le métabolisme du fer, avec pour espoir de mettre bientôt au point des traitements capables de moduler l'absorption du fer par l'organisme. En france, une personne sur 300 est atteinte d'hémochromatose (soit 200.000 patients française) et de tels traitements leur permettraient d'éviter les saignées hebdomadaires, indispensables pour diminuer la surcharge en fer. A suivre...

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :