Hémorroïdes : fréquentes mais passées sous silence

© Fotolia

Tout le monde connaît les hémorroïdes, de très nombreuses personnes en souffrent mais peu en parlent, probablement en raison de leur localisation. Pourtant la crise hémorroïde est une affection bénigne mais particulièrement douloureuse. Heureusement, des traitements anti hémorroïdes existent.

PUB

Quels sont les symptômes des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes correspondent à des varices situées autour de l'anus. Elles peuvent être internes ou externes. Dans ce dernier cas, on parle de prolapsus hémorroïdaire.

Les hémorroïdes peuvent se manifester par deux types de symptômes :

PUB
PUB
  • Des douleurs, parfois violentes et intolérables, des brûlures, des démangeaisons, des élancements, mais aussi une sensation de pesanteur dans l'anus et de corps étranger.

    Les thromboses hémorroïdaires (tuméfactions externes, bleutées, arrondies et dures provenant de la formation d'un caillot) sont également sources de douleurs importantes ;

  • Des saignements le plus souvent lors de la défécation.

    Ils résultent de lésions du réseau capillaire adjacent à la zone hémorroïdaire.

    Ils sont peu abondants mais doivent amener à consulter afin d'exclure des origines plus graves comme un cancer par exemple.

Quels sont les facteurs favorisant ou déclenchant les hémorroïdes ?

L'apparition deshémorroïdes est favorisée par l'hérédité (certaines familles sont plus sujettes aux hémorroïdes que d'autres), la constipation et la grossesse, en raison de l'hypertension veineuse qu'elle entraîne.

Parallèlement, il existe des facteurs dits déclenchants, comme la sédentarité, une alimentation trop grasse, l'alcool, les épices et la chaleur.

Les facteurs à éviter sont globalement ceux qui entraînent une stagnation veineuse ou une augmentation de la tension dans les vaisseaux anaux, à l'origine d'une dilatation des veines.

Mots-clés : Hemorroides
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 18 Avril 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Avril 2017 : 10h54