Gueule de bois
Presque tous les adultes ont connu au moins une fois dans leur vie ce qu'on appelle "le lendemain de veille", c'est-à-dire le lendemain pénible qui suit une fête bien arrosée.Si la "gueule de bois" classique est sans conséquence, il en va autrement si elle est fréquente ou si elle fait suite à une consommation d'alcool trop élevée : dans les cas extrêmes, l'individu peut même tomber dans le coma.Par ailleurs, les études médicales se contredisent quant à savoir si la gueule de bois peut entraîner ou non des anomalies comportementales.
© getty

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Sommaire

Gueule de bois : Examens

Le médecin procédera à un examen clinique.

S'il soupçonne une acidose diabétique, il pourra demander une analyse biologique.

Dans certains cas, il demandera un dosage des électrolytes ou une analyse du pH veineux ainsi qu'un dosage de la glycémie.

Gueule de bois : Traitement

Outre les conseils d'usage, le médecin pourra prescrire un antiacide et des inhibiteurs de la pompe à protons (des médicaments qui empêchent la production d'acide par l'estomac).

Dans les cas très graves, si le patient vomit du sang ou s'il a des selles noires, une investigation plus en profondeur devra être faite à l'hôpital en urgence.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.