Grossesse et troubles psychologiques (hors post-partum)

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 31 Décembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 13 Mai 2016 : 11h14
Période de fragilité, la grossesse est également une période de crise identitaire identique à celle de la puberté. Si les problèmes psychologiques ou psychiatriques sont plus fréquents après l'accouchement, la grossesse en est souvent le terrain de développement.
PUB

Une période de crise et de réaménagement

La période de la grossesse, déjà riche en modifications physiques et physiologiques, est également une période de grands bouleversements psychologiques. Il faut d'abord distinguer le désir de maternité (le fait d'être enceinte), qui correspond à un désir de complétude, et le désir d'enfant (très fantasmatique et relié aux premières expériences de l'enfance) qui lui est intriqué. Le bébé fantasmatique devient un bébé réel. Le processus complexe de maternité commence très tôt dans l'enfance de la future mère, dans ses rapports avec ses parents. La grossesse est une nouvelle crise de maturation (comme la puberté) qui contribue par des facteurs hormonaux et neuropsychologiques à un nouvel état d'équilibre et une nouvelle identité sociale. Par ailleurs, du fait d'une plus grande perméabilité aux phénomènes inconscients, il peut y avoir réactivation de conflits infantiles anciens ou de traumatismes.

PUB
PUB

Les petits troubles de la grossesse

Très fréquents en début de grossesse, les vomissements sont considérés comme physiologiques. Ils relèvent partiellement (ainsi que les « envies » et « dégoûts divers ») d'un mécanisme de régression orale. L'anxiété, que l'on retrouve en début et en fin de grossesse, qui correspond souvent à la peur de l'accouchement ou la crainte d'un enfant handicapé, est banale et transitoire.

Guide: 

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 31 Décembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 13 Mai 2016 : 11h14
PUB
PUB
A lire aussi
Déni de grossesse: quand le corps ne sait pasPublié le 01/03/2010 - 00h00

Comment peut-on être enceinte sans en avoir conscience ? Encore peu étudié, le déni de grossesse peut pourtant toucher des femmes de tout milieu et de tout âge. Dans ce cas, ni l'esprit ni le corps ne sait qu'un enfant est presque là...

La dépression après l'accouchement : une maladie négligée à tortPublié le 19/11/2001 - 00h00

Le dépistage et la prévention de la dépression du post-partum sont des pratiques récentes. Souvent attribués à tort à une fatigue naturelle due à la grossesse et à un bébé exigeant, il est nécessaire de dépister au plus vite les états dépressifs afin de les traiter de façon adaptée,...

La panique : un trouble anxieux parfois invalidantPublié le 01/09/2000 - 00h00

Le trouble panique est un trouble anxieux fréquent (1 à 3% de la population peut en être atteinte au cours de la vie), touchant deux fois plus souvent les femmes que les hommes, débutant le plus souvent chez l'adolescent ou l'adulte jeune.Il se caractérise par la survenue répétée de crises d'angoisse aiguë, entre lesquelles peut persister, parfois dès la première crise, un sentiment d'inquiétude, dominé par la peur de la survenue d¹une nouvelle crise, appelé " anxiété anticipatoire "....

Que se passe t-il après l'accouchement ?Publié le 21/05/2001 - 00h00

On appelle "suites de couches" la période qui suit l'accouchement et qui dure jusqu'au retour des règles. C'est une période délicate à vivre pour la jeune maman dont le corps doit faire face à d'importants bouleversements anatomiques et hormonaux. C'est pourquoi fatigue et moments de déprime...

Plus d'articles