Grossesse : le congé parental d'éducation

Après la naissance d'un enfant ou à l'arrivée d'un enfant adopté, la loi autorise le père ou la mère à prendre un congé parental d'éducation. Vous pouvez ainsi vous consacrer totalement ou partiellement à votre enfant pendant un, deux ou trois ans.

Le congé parental d'éducation

Le congé parental peut être pris à n'importe quel moment après l'expiration du congé de maternité (ou du congé d'adoption). Il est accessible à la mère ou au père de l'enfant, sous réserve de justifier d'un an d'ancienneté dans l'entreprise, à la date de la naissance de l'enfant ou de son arrivée au foyer en cas d'adoption. L'employeur ne peut pas refuser s'il est prévenu par lettre recommandée un mois avant la fin du congé de maternité ou deux mois avant si le congé parental ne fait pas immédiatement suite au congé de maternité.

Quelle est la durée du congé parental ?

Il a une durée maximale initiale de 1 an, il peut être prolongé deux fois. Mais le congé parental prend fin au plus tard au troisième anniversaire de l'enfant. Il peut cependant être encore prolongé pour un an supplémentaire en cas de maladie, d'accident ou de handicap grave de l'enfant.

En cas d'adoption, la durée maximale est de 3 ans si l'enfant a moins de 3 ans ou d'un an s'il a de 3 à 16 ans.

Le congé parental se prend normalement de façon continue, sans interruption.

Un retour anticipé est possible en cas de décès de l'enfant ou de diminution importante des ressources du ménage.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Ministère du travail, www.travail-solidarite.gouv.fr ; Caisse d'allocations familiales (Caf), www.caf.fr.