Le goût du catastrophisme

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 18 Avril 2011 : 08h50
Mis à jour le Lundi 18 Avril 2011 : 09h39
PUB

Haro, la semaine dernière et dans toute la presse, sur les capsules de café.

On a eu un déferlement de titres genre "le café en capsules dangereux pour la santé", "les capsules de café seraient cancérigènes", assortis de "What'else" faisant référence au beau Georges Clooney, star de Nespresso.

Que disaient ces articles ? Que le café issu des capsules contenaient plus de furane, substance cancérigène, que celui préparé dans une cafetière classique. Une étude de scientifiques espagnols, de l'Université de Barcelone, venait de le prouver.

Mais que dit aussi cette étude ?

Elle précise que pour que la quantité de furane soit toxique, il faudrait avaler, chaque jour, plus de 20 cafés préparés avec des capsules.

Cette importante précision faisait simplement l'objet d'une petite phrase en fin de certains articles.

Mais comme ce sont les titres qui interpellent, ce sont eux que l'on retient.

Quel besoin avons-nous de nous vautrer dans le catastrophisme ? Je n'ai pas la réponse !

Paule

Occurrence of furan in coffee from Spanish market: Contribution of brewing and roas
M.S. Altaki, F.J. Santos, M.T. Galceran
Food Chemistry, 2011; 126 (4): 1527

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 18 Avril 2011 : 08h50
Mis à jour le Lundi 18 Avril 2011 : 09h39
PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles