Gastro-entérite : les 7 astuces pour ne pas l'attraper

Publié le 15 Décembre 2017 à 17h46 par Manon Anger, journaliste santé
Comme tout le monde, vous voulez absolument éviter la gastro-entérite... surtout à l'approche des fêtes ? Pas de panique. Voici la marche à suivre avec le Dr Jean-Christophe Godart, gastro-entérologue et Julien Saillot, docteur en pharmacie.
© Adobe Stock

Se laver les mains est primordial

Savez-vous à quoi correspond la gastro-entérite ? Il s'agit d'un virus manu-porté, c'est-à-dire transmis par contact et plus particulièrement par le toucher. Il faut veiller à bien se laver les mains pour éliminer la possibilité d'une contamination ou encore utiliser un gel hydro-alcoolique (très utile à conserver dans son sac).

Pour le docteur Godart, gastro-entérologue, "le mieux c'est de se laver les mains tous les soirs en rentrant, cela doit devenir un réflexe." Dans la journée, il faut aussi se laver les mains en sortant des toilettes, avant de manger ou encore après avoir serré la main de quelqu'un. On utilise du savon, on rince correctement et on sèche suffisamment, idéalement avec une serviette jetable. Si on ne peut se laver les mains à l'eau, on peut utiliser un gel hydro-alcoolique "tout aussi efficace" explique Julien Saillot, pharmacien.

Ne pas se toucher le visage : Sans s'en rendre compte, on se touche le visage plusieurs fois par jour. Or, en faisant cela, on dépose le virus sur notre bouche ou nos yeux et on se contamine. Quelques jours plus tard, les symptômes de la gastro-entérite se déclarent.

Ne pas toucher les poignées de portes

Pour éviter la gastro-entérite, gare aux contaminations extérieures ! En clair, à votre collègue de bureau qui sans le savoir porte le virus de la gastro-entérite et vous emprunte votre stylo. Comme "c'est un virus qui n'est pas transmis par la gouttelette mais manu-porté inutile de porter un masque" souligne Dr Godart pour rassurer les personnes inquiètent qui commandent des masques à l'arrivée d'une épidémie de gastro-entérite. En revanche ils sont utiles en cas d'épidémie de grippe. Pour le Dr Saillot il faut également “faire attention à tout ce qui a pu être manipulé par des mains contaminées, poignées de portes, barres de métro, de bus".

Attention aussi aux sèches-mains publiques qui peuvent souffler de l’air qui a pu être souillé par le germe.

Privilégier les aliments sous vide

Le système digestif étant déjà fragilisé en hiver, inutile de le fragiliser encore plus avec des aliments qui vont l'affaiblir et le rendre sensible au virus. Pour cela le Dr Godart conseille de "ne pas manger des aliments qui peuvent être touchés, c'est-à-dire qui ne sont pas sous vide et si par exemple vous achetez des fruits et légumes il faut évidemment les rincer avant de les manger". Il est à proscrire une alimentation trop grasse ou trop lourde donc oubliez la raclette qui vous fragilisera plus qu'autre chose. L'alcool est aussi à éviter puisqu'en plus de fragiliser votre système digestif cela déshydrate le corps en supplément et vous rends plus sensible qu'à l'accoutumée pour développer une gastro-entérite.

Boire de l'eau 

Le Dr Godart nous explique "qu'il est important de bien s'hydrater toute l'année mais comme la diarrhée déshydrate naturellement, lors d'une épidémie il vaut mieux prendre les devants et boire beaucoup, d'autant plus si on a un début de diarrhée pour qu'elle passe vite". Il est recommandé tout au long de l'année de boire au minimum un litre d'eau par jour afin d'avoir un apport de liquide suffisant. Si vous avez du mal a boire suffisamment, vous pouvez prendre une bouteille d'eau remplie le matin et la garder avec vous tout au long de la journée.

A noter : "La plus importante complication dans les gastro-entérites surtout chez les nourrissons et les personnes âgées est la déshydratation. Il faut contrecarrer les fortes pertes en eau et donc électrolytes par des solutés de réhydratation ou plus simplement un apport en eau" soulève le Dr Saillot.

Faire de bonnes nuits de sommeil

"Globalement c'est évident que si vous êtes fatigué vous êtes moins résistant aux virus" rappelle le Dr Godart. Donc pour éviter la gastro-entérite, n'oubliez pas que le corps a besoin d'un minimum d'heures de sommeil : 7-8h pour les adultes et 8-9h pour un enfant ou adolescent. Après la gastro-entérite reste "une infection sévère et extrêmement contagieuse donc même avec une bonne hygiène de vie vous n'êtes pas à l'abri" estime le médecin. 

Riz et jambon au menu

Pour "freiner la diarrhée certains aliments tel que le riz, les pâtes et les pommes de terre sont à recommander" souligne le docteur Godart. Il y a également "le coca (rouge) sans bulles (il suffit de mélanger le coca avec une cuillère pour éliminer les bulles) qui est un très bon anti-vomitif" ajoute-t-il. De même "privilégier les aliments qui ne favorisent pas le transit intestinal : viande maigre, jambon et poulet et pas de gaz pour éviter les ballonnements" ajoute le Dr Saillot.

La bonne habitude : Manger plus léger pour renforcer son système digestif, par exemple le soir il est inutile de se faire une grosse assiette, une petite suffit pour l'apport d'énergie. Il peut également être bon de se faire une tisane le soir en rentrant du travail et ainsi se réchauffer en même temps que s'hydrater.

Toujours avoir bien chaud

"Indéniablement, il est évident que lorsque vous avez froid vous êtes infectés plus facilement. Il est plus facile de se découvrir lorsqu'il fait chaud que se couvrir quand on a froid. Et surtout votre corps ne se retrouvera pas fragiliser par le froid et aura plus de force pour se défendre face à un éventuel virus" explique le Dr Godart.

En clair : on évite de se découvrir au moindre rayon de soleil car si le soleil nous donne l'illusion de chaleur ce n'est pas toujours le cas et "on voit souvent des patients nous dire que deux jours avant de ressentir les symptômes ils frissonnaient" appuie le spécialiste.

Et pour les enfants on fait quoi ?

Il n'y a pas grand chose à faire à part leur dire de bien se laver les mains ou leur mettre une solution de gel hydro-alcoolique dans leur cartable et leur rappeler de l'utiliser régulièrement. En règle général les enfants sont très sensibles aux maladies telles que la gastro-entérite puisqu'ils mettent souvent leurs mains sur leur visage sans les avoir lavées ou ils se prêtent leurs jouets qui peuvent avoir été touchés par un enfant en période d'incubation (il est contaminé mais ne ressent pas encore les symptômes).

Vidéo : La digestion expliquée en vidéo

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.