Froid : faut-il manger plus ?

Publié le 27 Octobre 2014 à 22h10 par Paule Neyrat, Diététicienne
Voilà la fraicheur revenue un peu partout. Et des envies de plats plus caloriques que les salades sous prétexte que lorsqu’il fait froid, on doit manger plus. Attention ! 
© Adobe Stock

Notre température doit toujours être maintenue aux alentours de 37°C. Pour cela on a un système de climatisation intégré.

Quand il fait bien chaud, plus de sang passe dans les vaisseaux périphériques situés sous la peau afin de se rafraîchir. En même temps, on transpire et tout cela permet de maintenir les 37°C.

Quand il fait froid, c’est le contraire. Le sang afflue surtout en profondeur pour limiter les pertes caloriques tandis que les cellules brûlent plus d’éléments nutritionnels pour fournir énergie et chaleur.

Quand nos ancêtres vivaient dans les cavernes avec un maigre feu de bois pour se réchauffer, ils avaient effectivement besoin de manger beaucoup plus. On n’en est plus là maintenant.

Sauf quand on est en montagne, que l’on y randonne ou que l’on y skie, notre dépense calorique n’est pas plus élevée quand il fait froid, vu que l’on passe le plus gros de son temps dans une atmosphère bien chauffée.

On n’a donc pas besoin de manger plus.

Mieux vaut s’enlever cette idée de la tête, source des kilos de l’hiver.

Paule

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.