Fibromyalgie : les bénéfices de l'activité physique

La fibromyalgie est une maladie bien réelle qui génère des douleurs diffuses. Elle est le reflet d'une souffrance sociale qui s'installe sur un terrain psychologique fragilisé et implique un défaut de la gestion des douleurs corporelles. Le traitement de la fibromyalgie comprend plusieurs axes, dont l'activité physique.
Publicité

Comment établir le diagnostic de fibromyalgie ?

Le diagnostic de fibromyalgie repose sur des douleurs musculaires spontanées, diffuses et renforcées à la palpation (au toucher). Ce phénomène peut s'expliquer par une perturbation du signal au niveau des terminaisons nerveuses des tendons, qui transforme la tension des tendons en douleur. Après avoir éliminé les autres pathologies pouvant entraîner des douleurs diffuses (syndrome de Gougerot, hypothyroïdie, maladie de Parkinson…), le diagnostic repose sur les critères suivants : douleurs diffuses depuis plus de 3 mois et au moins 11 points douloureux à la pression sur les 18 points sensibles.

Publicité
Publicité

Quelle est la prise en charge de la fibromyalgie ?

Elle comprend plusieurs axes thérapeutiques :

Traitements des poussées douloureuses : antalgiques (médicaments contre la douleur), acupuncture, réflexologie, relaxation, hypnose afin de diminuer la tension musculaire permanente due à l'anxiété. Des antidépresseurs peuvent être prescrits pour leurs actions sur les voies de conduction de la douleur chronique.

Soutien psychologique afin d'apprendre au malade atteint de fibromyalgie à gérer sa douleur (thérapies cognitives et comportementales).

Activité physique : la crainte de la douleur est à l'origine d'une sédentarité et d'un déconditionnement musculaire et cardiovasculaire.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 20 Mars 2006 : 01h00
Mis à jour le Lundi 06 Juillet 2015 : 15h52
Source : Congrès hebdo, Le Quotidien du médecin, 10 mars 2006.