Fesses olympiques

Publié le 30 Juillet 2012 | Mis à jour le 31 Juillet 2012
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock
PUB

Je suppose qu'il vous arrive de regarder les retransmissions des Jeux Olympiques et que, comme moi, vous avez pu constater que la fesse molle y était totalement absente, qu'elle soit féminine ou masculine.

Y'a pas de mystère ! Toutes ces fesses bien fermes largement filmées n'ont pas souvent séjourné dans un canapé devant la télé.

Il y a trois muscles dans chaque fesse : le grand fessier, le plus gros, le moyen et le petit caché dessous.

PUB
PUB

Le bon moyen de les muscler tous ensemble, c'est d'aller dans de l'eau, celle de la mer ou d'une piscine et de s'y agiter avec des petites palmes, courtes.

Inutile de faire des kilomètres en nageant : vous restez debout dans l'eau, vous bougez largement vos jambes en avant et en arrière et sur les côtés. Ainsi vous faites travailler vos trois fessiers sans vous fatiguer.

Et en même temps, ceux de vos cuisses : c'est tout bénef !

Au bout d'un jour ou deux d'entraînement, vous ferez facilement 100 fois ou même plus chacun de ces mouvements. Et vous rentrerez de vacances avec des fesses quasi olympiques !

Ces palmes courtes existent dans toutes les couleurs et elles ne coûtent pas très cher : 17 € là. Mais vous en trouverez évidemment dans tous les magasins d'articles de sport.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés