Faiblesse musculaire - sensation de manque de force
Publié le 31 Mai 2001 à 2h00 par Dr Philippe Presles
La faiblesse musculaire se définit comme une sensation de manque de force. Elle survient quand un ou plusieurs muscles fonctionnent peu ou pas, ou lorsqu'on se sent épuisé. Elle peut toucher uniquement un muscle, un groupe musculaire (épaule, poignet, genou, pied, etc.), un membre entier ou tout le corps.
© getty

Conseils pratiques

  • Se reposer.

    Si la faiblesse générale survient à cause de l'épuisement ou d'une grippe par exemple, il faut boire beaucoup d'eau afin de bien s'hydrater et se reposer pendant 24 à 48 heures.

  • Garder le membre au repos.

    Si la faiblesse est localisée à un membre (l'épaule ou le coude par exemple) et qu'elle résulte d'une bursite, d'une tendinite ou d'un trop grand effort physique, il est suggéré de garder le membre au repos pendant 24 à 48 heures.

  • Pour soulager la douleur.

    Du paracétamol aidera à soulager la douleur. Des anti-inflammatoires peuvent aussi être utilisés. Vous pouvez prendre un des deux médicaments ou les deux si la douleur est difficile à maîtriser.

    En outre, le plus souvent possible pendant les deux premiers jours, appliquez de la glace (enroulée dans une serviette ou une poche de glace) sur la zone douloureuse.

  • Recommencer doucement à bouger.

    Un muscle ne doit pas rester inactif plus de trois jours, car il risque de s'affaiblir davantage.

    Donc, après deux jours de repos, recommencez doucement à reprendre vos activités et à bouger le membre affaibli.

  • Prendre de bonnes habitudes de vie.

    Une alimentation saine et équilibrée et une activité physique régulière maintiennent la masse musculaire en forme et contrôlent l'obésité.

    Choisissez un sport que vous aimez et pratiquez-le deux à trois fois par semaine, au minimum.

    Les gens alités, surtout les personnes âgées, devraient se lever au moins deux fois par jour pour marcher.

    Une heure de marche par jour à l'extérieur aide à prévenir l'ostéoporose et préserve le tonus musculaire.

  • À éviter.

    Abstenez-vous de consommer des substances toxiques (alcool, tabac et autres drogues).

Quand consulter ?

  • Vous avez subi un traumatisme important (accident, chute, etc.).
  • Vous êtes incapable de bouger un membre.
  • Vous ressentez une faiblesse musculaire soudaine, sans raison apparente.
  • La faiblesse musculaire dure plus d'une semaine.
  • La faiblesse s'étend à d'autres parties du corps.
  • La faiblesse s'accompagne de douleurs.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005