Être en forme en hiver, c'est possible

© Fotolia

L'hiver vous désespère... Coup de blues et grosse fatigue au programme. Avant de vous lancer dans une hibernation prolongée, voilà de quoi vous booster avant le retour du printemps !

Publicité

L'hiver n'a rien pour plaire (surtout pour les adeptes de plages ensoleillés). Le froid qui vous agresse et vous donne envie de faire grève sous la couette, les virus qui adorent déjouer vos défenses immunitaires, les fêtes de fin d'année qui se transforment en piège à kilos vous laissant régler vos comptes en tête-à-tête avec votre balance. Trois longs mois avant de retrouver la douceur du retour d'un charmant soleil printanier. Pas question de vous enfoncer pour autant dans une déprime saisonnière qui va vous faire chanter le blues de l'hiver. La solution tient dans l'assiette et dans des méthodes naturelles qui vont vous booster en douceur...

Publicité
Publicité

En hiver, marmotte mais pas trop

Le froid vous donne envie de rester bien au chaud devant la télé en sirotant un chocolat chaud ? L'hiver a tendance à réduire l'activité physique. Normal, la motivation d'aller courir par -5° se réduit. Le sport va pourtant servir de barrière à la prise de poids hivernale et va renforcer vos défenses immunitaires. Il reste la clé de voûte de votre équilibre émotionnel en canalisant votre stress. Pas la peine de chausser vos baskets antidérapantes, de braver la neige et le verglas. Privilégiez le sport en salle pour accomplir votre quota d'exercice physique. Boudez votre ascenseur pour les escaliers et quittez votre canapé pour un tapis de sol devant la télé pour composer une gym sur mesure. En un mot, bougez, ça réchauffe !

En hiver, changez d'air

Isolation intensive et chauffage monté au maximum, votre maison ressemble à un cocon tropical. L'aération est pourtant une condition sine qua non pour renouveler l'oxygène. Ouvrez les fenêtres en grand pendant 10 bonnes minutes tous les jours et évitez de surchauffer vos pièces qui finissent par générer un air trop sec qui va favoriser les petites infections. Dans votre chambre, ne poussez pas le thermostat au-delà de 20°. Mieux vaut rajouter une couverture que d'essayer de dormir dans un sauna qui vous mène à l'insomnie. La chaleur ambiante vous enveloppe dans une mollesse de mollusque de saison incompatible avec votre tonus habituel. Quelques degrés en moins et un pull en plus devraient vous aider à retrouver votre énergie.

 
Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Vendredi 11 Février 2011 : 11h23
Mis à jour le Mardi 15 Décembre 2015 : 17h59
Source : Côté Santé