Epuisement professionnel

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 25 Octobre 2013 : 15h35

On emploie souvent les termes "épuisement professionnel" ou "burn-out" plutôt que ##14523/dépression/##, sans doute parce que moins de connotations négatives y sont associées.

Pourtant, le burn-out est, par définition, un état de dépression. Cependant, il existe une distinction importante à faire entre les deux problèmes : alors que la dépression peut avoir diverses origines, l'épuisement professionnel tire la sienne du milieu de travail, plus précisément d'une situation difficile, voire impossible, vécue au travail et qui s'éternise.

© getty
PUB

Epuisement professionnel : Comprendre

Une situation difficile au travail peut concerner un ensemble d'employés et engendrer un sentiment d'insécurité chez beaucoup d'entre eux, alors que l'épuisement professionnel risque de toucher surtout ceux qui ont la conviction de pouvoir surmonter toutes les difficultés et d'accomplir une tâche donnée, même si elle est irréalisable dans les conditions actuelles.

Les symptômes de l'épuisement professionnel sont les mêmes que ceux de la dépression, mais ils sont souvent moins prononcés :

  • fatigue, épuisement, sensation d'abattement ;
  • irritabilité, anxiété, stress ;
  • troubles du sommeil ;
  • perte d'intérêt pour le travail ;
  • aggravation insidieuse et graduelle des symptômes au fil des mois ;
  • atténuation et même disparition des symptômes pendant les vacances, mais qui réapparaissent dès le retour au travail. En présence d'une dépression, les symptômes persistent, même pendant les vacances.
PUB
PUB

Epuisement professionnel : Causes

  • Surcharge de travail, délais irréalistes, etc. : il s'agit d'un déséquilibre entre les tâches à accomplir et les moyens mis à la disposition des employés pour les réaliser.
  • Climat de travail malsain.
  • Communications employeur-employés difficiles.
  • Absence de pouvoir de décision : les employés subissent les effets des décisions prises par d'autres.
  • Travail routinier : le travailleur a l'impression de tourner en rond, jour après jour, semaine après semaine.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 25 Octobre 2013 : 15h35
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.
PUB
PUB
A lire aussi
Burn-out : première mesure objectivePublié le 13/10/2010 - 11h19

Des scientifiques néerlandais ont prouvé de façon objective l'existence d'un syndrome de burn-out en analysant l'activité cérébrale de patients. Cette dernière diffère en effet de celle des personnes en bonne santé.

Le burn-out : comment le diagnostiquer ?Publié le 16/02/2016 - 19h05

« Je suis au bord du burn-out », la phrase est passée dans le langage courant. Mais qu’est-ce que le burn-out  exactement, autrement appelé syndrome d’épuisement professionnel, qui pourrait toucher jusqu’à 3 millions de salariés en France ?

Plus d'articles