Emploi du temps scolaire : le sommeil des enfants et des adolescents doit être respecté

Sommaire

Utiliser les créneaux horaires les plus favorables aux activités intellectuelles

L'activité intellectuelle des enfants (performance, vigilance) fluctue durant la journée. Globalement, les créneaux horaires les plus favorables sont la fin de la matinée et le milieu de l'après-midi, mais il existe des différences selon l'âge des enfants et donc des classes. Le respect de ces créneaux est encore plus important dans les ZEP, Zones d'Education Prioritaire, là où les difficultés scolaires sont par définition fréquentes. En effet, si le niveau scolaire est bas, les performances sont plus sensibles aux rythmes de la vigilance. Il est donc recommandé d'utiliser les créneaux horaires les plus bénéfiques aux apprentissages nouveaux nécessitant beaucoup d'attention, et inversement d'occuper les moins favorables à des activités d'entretien des connaissances ou à caractère plus ludique.

Ainsi, par rapport à l'enjeu spécifique que représente la semaine de quatre jours, et en l'état actuel des connaissances sur les rythmes biologiques des enfants, aucun résultat ne plaide en faveur de cette organisation du temps scolaire.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Rythmes de l'enfant : de l'horloge biologique aux rythmes scolaires. INSERM, Editions INSERM, avril 2001.