L'effet anti-douleur des tétines et des liquides sucrés

Comme bien souvent, la science a mis bien longtemps à démontrer ce que les parents savent depuis toujours : sucer une tétine ou prendre un peu d'eau sucrée calme les jeunes bébés qui souffrent.
PUB

Dans les services de pédiatrie, il est fréquent de faire des prises de sang aux nourrissons. Des pédiatres français en ont profité pour comparer l'efficacité de 2 ml d'eau pure, de 2 ml d'eau sucrée avec du glucose, de 2 ml d'eau sucrée avec du sucrose, d'une tétine en caoutchouc, et de 2 ml d'eau sucrée avec du glucose suivis d'une tétine en caoutchouc. 150 enfants ont été répartis au hasard dans ces six groupes, et l'étude a été menée selon les bonnes règles des essais cliniques. Les résultats ont été notés en observant le comportement des nourrissons: l'expression de leur visage, leurs mouvements des bras et des jambes et leurs cris permettent en effet d'évaluer l'intensité de la douleur qu'ils ressentent. Cette observation standardisée permet de coter la douleur de 0 (pas de douleur à 10 (douleur maximale).

PUB
PUB

Résultat: L'eau n'a pas été plus efficace que l'absence de tout traitement: dans les deux groupes, le score moyen de douleur a été proche de 7 sur 10. Les solutions d'eau sucrée avec du glucose ou avec du sucrose (plus difficile à se procurer) ont été plus efficaces, avec des scores d'environ 5 sur 10. Mais les interventions les plus efficaces ont été de donner au nouveau-né une tétine à sucer (score de 2 sur 10) et de l'eau sucrée suivie de la tétine (score de 1 sur 10). On peut seulement regretter que les auteurs n'aient pas utilisé le sucre le plus répandu dans les maisons: le saccharose.

Publié le 06 Décembre 1999
Source : Carbajal R.
Voir + de sources
et coll. " Randomised trial of analgesic effects of sucrose, glucose, dans pacifiers interm neonates " British medical journal 1999; 319: 1391-1397 (27 novembre) - Consulté sur l'internet à l'adresse http://www.bmj.com