Dormir avec son chat : de bonnes nuits en perspective ?

© Adobe Stock

S'il dort sur votre lit, votre chat peut mettre en péril votre sommeil pourtant très précieux. Dès le 1er jour à la maison, apprenez-lui à dormir en dehors de votre chambre !

Publicité

Votre lit : objet de convoitise pour votre chat

Confortable, douillet et bien chaud (surtout lorsque vous y êtes couché) : ces 3 caractéristiques de votre lit sont aussi 3 conforts très appréciés de votre petit félin ! Ainsi, il n'est pas étonnant que parmi les 1.675.000 chats recensés dans les foyers belges en l'an 2000, un grand nombre dorment dans le lit de leurs maîtres, et qu'en France un sondage BVA auprès de 1.009 personnes révélait il y a quelques années que 45 % des propriétaires de chat dorment avec leur animal. En effet, s'il n'a pas appris à ne pas investir votre lit et ce dès la première nuit passée à la maison, votre chat aura tôt fait de s'y incruster fermement. Dès lors, vous pouvez vous attendre à voir vos heures de sommeil fondre comme neige au soleil, aux côtés d'un animal qui ne dort souvent qu'une partie de la nuit et dont l'activité commence dès l'aube. De plus, si certains chats dorment à vos pieds sans déranger votre sommeil, la plupart des autres sont envahissants.

Publicité
Publicité

Les nuits avec votre chat

Reconnaissant de votre tolérance vis-à-vis de sa présence sur votre lit, votre chat fera état de son bien-être en ronronnant bruyamment. Mais ce bruit si agréable à entendre la journée pourrait vous déplaire pendant la nuit ! Rapidement, il risque de venir s'allonger le long de vos jambes ou de se coller derrière votre dos, de sorte que vous n'oserez plus vous retourner. Dans la nuit, il peut prendre un malin plaisir à se coucher confortablement sur votre oreiller et y entamer sa toilette. Après quelques nuits rythmées par ces activités nocturnes, vous déciderez certainement d'exproprier poussy vers une autre couchette. Cependant, une fois le territoire conquis, votre chat ne voudra s'en défaire sous aucun prétexte ! Vous serez condamné à dormir à ses côtés pour le restant de ses jours. Et si vous tentez de mettre la porte de votre chambre entre vous et votre matou en manque de couette moelleuse, attendez-vous à voir votre porte marquée par ses griffes un peu plus chaque nuit. De plus, le port de boules Quies est vivement conseillé si vous désirez pouvoir fermer l'oeil malgré les miaulements plaintifs de votre petit félin.

 
Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 25 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 14 Janvier 2016 : 14h35