Diabète de type 1: vivre sans les complications
Sommaire

Diabète : quels sont les mécanismes de protection contre les complications ?

Comment expliquer cette absence de complications chez certains diabétiques ? Là aussi, une surprise attendait les chercheurs : l'absence de complications du diabète ne semble pas être liée directement à un bon contrôle de la glycémie au cours des années.

L'importance de maintenir son taux de sucre à un niveau correct n'est cependant pas remise en cause. Son efficacité a été prouvée à de nombreuses reprises chez les diabétiques qui vivent depuis moins longtemps avec la maladie.

Les chercheurs pensent plutôt que les "vétérans" du diabète de type 1 ont développé des mécanismes qui les protègent contre les complications de la maladie. Le rôle de protéines appelées produits terminaux de la glycation (PTG) attire particulièrement l'attention. Elles se développent suite à l'hyperglycémie et s'accumulent ensuite dans l'organisme. D'une manière générale, ces protéines augmentent la probabilité de développer des complications du diabète. Mais chez ces patients particuliers, certains PTG paraissent avoir plutôt un rôle protecteur. De nouvelles études sont déjà en cours pour expliquer ce paradoxe.

Quelles leçons tirer de cette étude ?

A l'heure actuelle, cette étude est surtout intéressante pour les spécialistes. Une application aux patients est encore loin. Cependant, pour les personnes atteintes de diabète de type 1, deux éléments de cette étude sont à retenir :

  • En moyenne, la glycémie des personnes présentant peu de complications était sous contrôle : ils sont bien conscients de l'importance de contrôler son taux de sucre.
  • La majorité d'entre elles font du sport régulièrement, 45 minutes ou plus trois fois par semaine.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : (1) Sun, J.K., Diabetes Care 34:968-974, 2011