Deuil d’un nouveau-né, comment le surmonter ?
Sommaire

En couple parvenir à rester indulgent pour l’autre

Chacun ressentant différemment ses émotions et s’exprimant aussi différemment, un deuil peut rapprocher… ou éloigner les deux parents. On peut avoir l’impression que l’on souffre davantage parce que l’autre parle moins par exemple. C’est dommage, car chacun réagit comme il le peut. Et puis, la sexualité est souvent très atteinte lors du deuil d’un enfant. C’est parfois comme si l’élan sexuel s’éteignait. Comme si notre corps se disait : « A quoi bon faire l’amour si c’est pour faire un enfant et que cela se termine ainsi ? » Alors, il faut de la patience et parfois ici aussi l’aide d’un psy pour avancer.

Penser aux autres enfants qui traversent le deuil avec vous

On peut se sentir très seul dans sa souffrance, même en couple, même en famille. Il est important de chercher à rester ouvert aux autres, sa femme ou son mari, ses enfants. Car eux aussi souffrent. Et les enfants ne savent pas toujours comment réagir. Ils ont besoin de davantage d’aide encore, car ils ne sont pas mâtures. Il ne faut surtout jamais hésiter à les emmener voir un psy… à condition que le lien s’établisse.

Mettre en place des rituels

Une prière du soir avant de dormir pour adresser quelques mots à cet enfant qui est parti. Allumer une bougie à date fixe. Parler de ce tout petit chaque jour de Noël, juste pour demander une minute et penser à lui. Planter un arbre. Faire un don à une œuvre humanitaire pour lui. Ou un tout autre rituel. Il s’agit de savoir qu’il a sa place dans notre histoire et que personne ne pourra la lui enlever. Pour cela il est aussi possible d’avoir une photo, un objet qui rappelle son existence, qui montre qu’il reste présent pour toujours dans notre cœur.

Que dire à quelqu’un qui a perdu un enfant ?

Il n’existe aucune parole magique. Le plus important est de dire simplement la vérité, par exemple : « Ce que tu viens de vivre, c’est horrible. Je ne sais pas si je peux faire quelque chose pour toi. Mais sache que si tu as besoin de moi, à tout moment, je serai là pour toi… »

Faire savoir que vous êtes disponible est la meilleure chose que vous pouvez offrir.

Et vous pouvez lire notre article sur la méthode Elfe qui permet de trouver que dire à une personne venant de vivre un traumatisme quel qu’il soit : Soutenir quelqu'un en 10 minutes !

A lire :

- Vivre le deuil au jour le jour. Christophe Fauré. Le livre d’un psy sur le deuil.

 

- Comment te dire d’Edwige Planchin et Anne Cresci (Fleur de ville)

- Un petit frère pour toujours de Marie-Hélène Delval (Bayard)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Deuil, Enfant, Famille, Grossesse
Source :