Désir sexuel féminin en berne : un traitement hormonal ?

© Istock

L'absence ou la diminution de désir sexuel est le trouble sexuel le plus fréquemment rencontré chez la femme. Il représente 41 % de ces troubles selon l'enquête sur le comportement sexuel des Français. De nouvelles pistes de traitement sont en train d'apparaître…

PUB

La baisse du désir sexuel féminin est hormonale

Si la baisse dudésir sexuel est fréquent dans la population féminine, il est encore plus fréquent chez les femmes dont les ovaires ont été enlevés chirurgicalement. Cela semble corrélé à une diminution de la testostérone dans le sang.

PUB
PUB

La testostérone est en cause dans la perte du désir sexuel féminin

La testostérone est une hormone considérée comme l'hormone « mâle », puisqu'elle fait pousser les poils, muer la voix, rend la peau grasse...

Pourtant, cette testostérone est aussi présente à petites doses chez la femme, et cette petite quantité d'hormone semble jouer un rôle important dans le désir sexuel.

Ainsi, quand une femme est opérée pour une ovariectomie (enlèvement des ovaires par le chirurgien), elle se trouve ménopausée chirurgicalement. Les hormones qui étaient auparavant fabriquées par les ovaires vont alors manquer, hormones qui contribuent au taux de testostérone circulant dans le sang. Ces femmes sans ovaires ont donc plus de problèmes dedésirsexuel que les autres femmes.

Publié le 18 Décembre 2006 | Mis à jour le 30 Octobre 2014
Auteur(s) : Dr Catherine Solano