Désir féminin, désir masculin, deux désirs à concilier

© Istock

Après avoir expliqué les différences entre le désir féminin et le désir masculin, le Dr Catherine Solano, sexologue renommée, nous indique comment il est possible de les concilier.

Publicité

Est-ce qu'un homme et une femme qui forment un couple peuvent éprouver des pulsions sexuelles au même moment ?

Dr Catherine Solano : Oui et non.

En fait, au fil d'une relation, deux êtres n'ont pas comme centre d'intérêt exclusif la sexualité. Ce n'est pas forcément LA priorité dans leur vie. La sexualité, quand elle fonctionne bien, n'occupe finalement que peu de place dans les pensées d'une personne équilibrée. Donc, nous ne sommes pas plusieurs heures par jour dans la pulsion. Et comme nos pulsions sont forcément différentes, il est normal que nous ne soyons pas en phase de pulsion sexuelle perpétuelle, ni même très fréquente. Cela dit, il est très agréable d'avoir des pulsions simultanées. Mais au long cours, cela n'est pas spontané, cela se cultive. On peut très bien connaître l'autre de mieux en mieux, et organiser un environnement qui provoque des réactions pulsionnelles, chez soi ou chez l'autre ; par exemple, certaines femmes préparent un petit dîner aux chandelles, certains couples sortent ensemble, parce qu'ils savent que l'environnement sera propice à leur sexualité. D'autres personnes lisent des nouvelles érotiques pour nourrir cette énergie sexuelle interne. Disons que l'on peut chercher à nourrir ses pulsions.

Publicité
Publicité

Mais si c'est toujours le même qui a la pulsion, et l'autre jamais, cela peut poser des problèmes ?

Dr Catherine Solano : Quand cela pose un problème, c'est le plus souvent l'homme qui ressent cette pulsion et la femme non.

Cela pose plusieurs problèmes, surtout dus au fait que l'on ne comprend pas bien le fonctionnement de l'autre sexe. Une femme peut avoir l'impression qu'il a envie, qu'il a une pulsion, qu'il a envie de faire l'amour, mais pas qu'il la désire elle. Or ce qu'elle voudrait, c'est un désir plus relationnel et moins pulsionnel. Si elle exprime ce dépit, il peut avoir l'impression de ne pas être très évolué et d'avoir un côté trop animal. Mais il faut bien voir que l'avantage de ce fonctionnement plutôt masculin, c'est qu'il apporte beaucoup d'énergie à la vie sexuelle de couple. Et ce n'est pas parce qu'un homme a des pulsions sexuelles qu'il n'aime pas sa femme, ni qu'il ne la désire pas, elle en particulier.Certains hommes ont l'impression que leur partenaire ne les désire pas, parce qu'elle a essentiellement un désir de réponse, et non un désir pulsionnel. C'est qu'ils ont du mal à comprendre que son désir à elle est plus relationnel. C'est pourtant tout aussi riche, car son désir à elle apporte de la profondeur à la relation. Si les deux s'acceptent ainsi, cela donne une grande richesse à la relation. Si les deux cherchent à se faire changer mutuellement, c'est plutôt négatif. Il essaie de la faire fonctionner sur le mode pulsionnel, et elle essaie de le faire vivre un désir plus relationnel.Or, les deux en sont capables, à condition que l'on n'essaie pas de les changer ! Un homme qui voit son désir pulsionnel accepté, valorisé, se sentira beaucoup plus amoureux, dans une meilleure relation avec sa partenaire.Une femme qui voit son désir plus relationnel accepté se sentira plus amoureuse et désirera plus son hommeAu total, nous sommes très compatibles, mais si l'on en doute, on risque de s'opposer sur les différences au lieu de les prendre comme des atouts.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Juillet 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Avril 2014 : 09h48
Source : Congrès "Transversales ", Pr Marcel Rufo, Dr Sylvain Mimoun et Dr Catherine Solano, 29 juin 2007.