Les dentistes, bientôt interdits d’injections antirides

© Istock

La Direction générale de la santé (DGS) vient d’annoncer la publication prochaine d’un décret interdisant aux dentistes les injections de produits de comblement des rides (acide hyaluronique). Cette décision est réclamée par les médecins depuis des mois, mais très critiquée par les dentistes.

Publicité

Pour les dentistes de l’Association dentaire française, un tel décret signifie qu’il ne sera plus possible de procéder à des injections de produits de comblement autour de la bouche, chez les personnes dont la lèvre s’effondre, compromettant le maintien de leur prothèse.

Or pour l’Ordre des médecins, de telles injections d’acide hyaluronique n’entrent pas dans le champ de compétences des dentistes. Ce que ces derniers démentent considérant que « les tissus attenants aux dents, aux maxillaires et à la bouche entrent bien dans leur champ de compétences ».

Publicité
Publicité

Selon l'Ordre des chirurgiens dentistes, « ce décret est contraire à la législation européenne. En Europe, tous les dentistes pratiquent les injections d'acide hyaluronique ».

Enfin, du côté des autorités sanitaires (Afssaps), les produits de comblement à base d'acidehyaluronique ne sont pas résorbables. C’est pourquoi les conditions d’injections doivent être parfaitement définies et qu’une certaine traçabilité des interventions s’impose, comme pour les implants. Autrement dit, cette activité nécessite un encadrement général.

Le sujet reste débattu et l'Ordre national des chirurgiens-dentistes pourrait demander un recours à la Cour européenne de justice pour obtenir à nouveau l’autorisation de pratiquer des injections sur leslèvres

Pour en savoir plus :

http://www.afssaps.fr/Dossiers-thematiques/Produits-injectables-de-comblement-des-rides/Elements-de-contexte/(offset)/0.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 14 Février 2012 : 17h09
Mis à jour le Mercredi 15 Février 2012 : 08h44
Source : RTL 12 février 2012, Le Figaro, 13 février 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés