Dans votre assiette : le sanglier
Sommaire

Le sanglier : bon pour tout le monde ?

Non. Comme tous les gibiers, le sanglier est assez riche en acide urique et ceux qui souffrent de goutte doivent l'éviter soigneusement.

Comment choisir et utiliser le sanglier ?

On trouve le plus souvent du marcassin, une viande tendre mais moins goûteuse. Il n'a pas besoin d'être mariné. Le filet de marcassin, bardé, se fait rôtir comme du bœuf ou du porc.

La chair du sanglier de deux ans (« bête de compagnie ») est la meilleure, mais elle exige d'être marinée au vin rouge pendant deux à trois heures, tout comme une bête rousse. En fait, la viande de sanglier reste consommable jusqu'à huit ans bien qu'elle soit dure et très forte en goût. La marinade doit alors être bien plus longue, toute une nuit au moins. Une cuisson longue est indispensable.

La plupart des recettes du porc conviennent au sanglier : côtes poêlées, cuisse, ou jambon, braisée, filet cuit en daube. Le sanglier cuisiné se congèle très bien. Préparation et cuisson étant longues, on peut en préparer pour différents repas.

Recettes de sanglier

Voici une sélection de 3 recettes de sanglier :

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :