Contre les troubles digestifs ? Les probiotiques !

Il s'agit d'un effet des probiotiques que l'on vient juste de découvrir. Les probiotiques, ensemble de bactéries intestinales impliquées dans la digestion, auraient des propriétés anti-douleurs analogues à celles de la morphine. Si ce bénéfice se confirme, il pourrait apporter une solution aux 20% de Français souffrant de troubles intestinaux.

PUB

L'action anti-douleur des probiotiques

Les probiotiques, que l'on désigne également par bifidobactéries, lactobacilles ou levures, sont des microorganismes composant la flore intestinale et impliqués dans la digestion des aliments. Ils sont actuellement utilisés comme suppléments nutritionnels en raison de leur effet protecteur contre certaines bactéries pathogènes de l'intestin et notamment en prévention des diarrhées infectieuses.

Mais selon les résultats présentés par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), les probiotiques seraient dotés d'une autre propriété : une action anti-douleur au niveau intestinal, similaire à celle de la morphine.

PUB
PUB

En effet, une administration quotidienne orale de lactobacillus chez des rats et des souris abaisse le seuil de la douleur au niveau du côlon. Cet effet antalgique est d'autant plus puissant que la dose de probiotiques est élevée. Il survient en moyenne au bout d'une dizaine de jours de traitement et se maintient tant que le lactobacillus est ingéré. Aucun effet indésirable n'a été noté.

Une action similaire à celle de la morphine

Les chercheurs précisent que cette action antalgique est équivalente à celle obtenue avec une dose de morphine classiquement injectée par voie sous-cutanée. Et en cas d'administration parallèle, les probiotiques potentialisent l'effet anti-douleur de la morphine d'environ 65%.

Publié le 26 Décembre 2006 | Mis à jour le 25 Septembre 2015
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Information presse de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), 8 décembre 2006 ; Rousseaux C et coll.
Voir + de sources
, Lactobacillus acidophilus modulates intestinal pain and induces opioid and cannabinoid receptors. Nat Med. 2007 Jan;13(1):35-7. Epub 2006 Dec 10, http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17159985.