Conseil N° 1 pour une belle peau : gommez avant d'hydrater !

Oui, tout le monde le dit : un gommage permet aux actifs que l'on applique ensuite sur la peau de mieux pénétrer, et de faire plus d'effet. Mais pourquoi, au juste ? Et comment fonctionne le gommage ?
PUB

Gommer ou exfolier?

Le gommage a toujours pour but d'éliminer la très fine couche superficielle de la peau. Celle-ci est composée de kératine, mais aussi des impuretés qui se déposent dessus (cellules mortes, pollution, etc.). Pour obtenir ce résultat, deux méthodes sont possibles:

Le gommage, qui a une action mécanique : on applique sur la peau une crème ou un produit contenant des petites particules abrasives (grains de sable ou de sel, particules de noyau de fruits ou billes synthétiques) et on frotte ! Cette méthode a l'avantage de vous permettre de doser exactement le degré d'agression que vous voulez, selon ce que votre peau peut supporter.

PUB
PUB

L'exfoliation, qui travaille de manière chimique : on applique sur la peau une crème dont les actifs viendront directement supprimer la couche superficielle. C'est le cas par exemple des crèmes aux acides de fruits.

A quoi ça sert un gommage?

Gommage ou exfoliation permettent, en supprimant la couche supérieure, de rendre la peau plus lisse et de supprimer les cellules mortes, inactives, qui la recouvrent parfois. En conséquence, les produits hydratants ou de soin plus spécifique (anti-rides, soin nourrissant, etc.) que l'on appliquera après un gommage pénétreront mieux et seront plus efficaces. En plus, le gommage est légèrement agressif avec la peau, pas assez pour l'abîmer réellement, mais suffisamment pour stimuler le renouvellement cellulaire et la circulation sanguine à la surface. Conséquence : une peau plus lumineuse, plus jeune d'aspect.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 02 Février 2009 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 31 Mars 2016 : 14h43