Compteurs Linky et exposition électromagnétique : un rapport d’expertise rassurant

Publié le 16 Décembre 2016 à 18h09 par Rédaction E-sante.fr
Selon le rapport d’expertise de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), il est peu probable que l’exposition aux champs électromagnétiques émis par les nouveaux compteurs communicants de type « Linky » engendre des effets sur la santé à court ou long terme.
© Istock

Quel niveau de risques sanitaires avec les nouveaux compteurs communicants ?

Dans le cadre de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ont été installés sur le territoire national des compteurs communicants permettant la relève à distance des index de consommation d’électricité,de gaz et d’eau, et leur transmission journalière aux fournisseurs d’énergie. Parmi les inquiétudes des consommateurs : les champs électromagnétiques émis par ces nouveaux compteurs peuvent-ils avoir des effets sur la santé ? Afin d’explorer cette question, la Direction générale de la santé (DGS) a demandé à l’Anses de conduire une expertise.

Faible risque avec les compteurs type Linky

Considérant toutes les données disponibles à ce jour, l’Anses conclut à de faibles risques. Par exemple, dans le cas du compteur d’électricité Linky, « que ce soit en champ électrique ou magnétique, ils sont à l’origine d’une exposition comparable à celle d’autres équipements électriques déjà utilisés dans les foyers depuis de nombreuses années (télévision, chargeur d’ordinateur portable, table de cuisson à induction...) ».

L’Agence appelle cependant les opérateurs impliqués dans le déploiement de ces nouvelles technologies à fournir une information claire et facilement compréhensible aux usagers quant à leurs modalités de fonctionnement.

Source : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Compteurs communicants : des risques sanitaires peu probables, 15 décembre 2016, https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2015SA0210Ra.pdf.