Compresses et cataplasmes : quoi de neuf ?
Sommaire

Cataplasmes et des compresses, à fleur de peau

L’efficacité des cataplasmes et des compresses repose sur un procédé simple. L’application de tissu ou d’une pâte épaisse sur l’épiderme.

La peau, constituée de tissu cellulaire, possède différentes fonctions dans l’organisme. Elle assimile évidemment les substances mises en contact avec les couches superficielles de l’épiderme. Elle joue également un rôle dans l’élimination des toxines. Mais, moins connu, elle possède une fonction vasculaire, grâce aux petits vaisseaux sanguins qui l’irriguent et une fonction musculaire où de tous petits muscles capables de se contracter, ont un impact sur la circulation sanguine. Les cataplasmes et les compresses vont accentuer ses différentes fonctions pour soulager les symptômes de la pathologie.

Compresse et cataplasme, modes d’emploi

  • La compresse est un tissu imbibé d’eau que l’on applique sur la partie malade. Elle peut être chaude, tiède ou froide, et plus ou moins essorée en fonction de l’effet souhaité. La plupart du temps, on utilise de l’eau, mais elles peuvent également être réalisées avec des décoctions de plantes médicinales.
  • Un cataplasme repose sur une préparation pâteuse et épaisse, froide ou chaude, à laisser reposer sur la peau. Il est composé à partir de différents ingrédients naturels. L’argile est très utilisée, mais vous trouverez également des légumes comme le chou ou l’oignon, des fruits, comme le citron ou la pomme, des graines ou encore des plantes médicinales.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : "Compresses et cataplasmes", Magazine Côté Santé, N° 105, Décembre/Janvier 2017.
Magazine Côté Santé