Comment préparer un pâtisson ?

Publié le 22 Septembre 2014 | Mis à jour le 23 Septembre 2014
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

La chair du pâtisson est très tendre. Du coup, il peut se consommer aussi bien cru que cuit. 
Comme les courgettes.

PUB

Cru

Vous le coupez en petits morceaux ou en tranches.

Vous pouvez alors le servir :

PUB
PUB
  • en brochette : en alternant avec du jambon cru, des grains de raisin, des petits morceaux de fromage. Tout ce qui vous tombe sous la main en fait car la saveur de sa chair s’accorde avec à peu près tout.
  • en carpaccio : vous taillez de fines tranches à la mandoline et vous assaisonnez avec de l’huile d’olive, de la fleur de sel et du jus de citron. Vous pouvez aussi y ajouter des herbes ciselées, du parmesan râpé ou en copeaux.

C uit

  • À la vapeur ou dans de l’eau bouillante, c’est le plus simple.

    Puis vous coupez les pâtissons en quartiers et vous les servez tout bêtement avec une vinaigrette ou toute autre sauce qui vous viendrait à l’esprit.

  • Coupé en cubes et sautés à la poêle dans de l’huile d’olive, ça n’est pas non plus bien compliqué.

    Vous les servez tels quels ou bien vous les ajoutez dans un risotto ou dans des pâtes.

  • En gratin ou en tarte, taillé en tranches, seul ou avec d’autres légumes.
  • Dans une cocotte de légumes, à la place de la courgette.
  • En purée : avec une ou deux pommes de terre pour épaissir.
  • En velouté : cuit à l’eau, bien mixé et ensuite, avec de la crème fraîche.
  • Farcis : vous creusez la pulpe, vous la mélangez avec un peu de chair à saucisses ou de poisson. Ou vous adaptez une recette de tomate ou de courgette farcies.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés