Comment gérer les retardataires ?

Ils arrivent essoufflés, bredouillant des excuses au beau milieu d'une réunion… Ce sont les éternels retardataires que vous n'osez houspiller. Comment leur faire comprendre qu'après l'heure, ce n'est plus l'heure ? François Lelord, psychiatre et consultant en entreprise, nous donne ses pistes.
PUB

L'urgence est d'aider le retardataire !

Vous n'osez pas toujours vous mettre en colère lorsque votre collègue arrive en retard. Toutefois, ce serait un service à lui rendre que de mettre les choses au point. « Etre en retard n'est souvent qu'un détail pour celui qui l'est, mais constitue un véritable problème pour ceux qui le subissent, constate François Lelord. C'est pourquoi il est nécessaire que vous attiriez son attention sur ce problème et au besoin que vous l'aidiez à le résoudre. »

PUB
PUB

Vos armes anti-retardataires

Vous pouvez attaquer le mal à la racine : lorsque votre collaborateur arrive à une heure tardive, manifestez votre désagrément. « Le premier moyen est de ne jamais attendre les retardataires pour une réunion, conseille François Lelord. Car si vous différez l'heure du début, ils seront en quelque sorte récompensés d'être en retard. » Le(la) retardataire perturbe en effet la réunion, et doit en être conscient(e). « Quand ils arrivent et s'excusent, ne répondez rien, surtout pas « ce n'est pas grave, on vient à peine de commencer », poursuit le psychiatre. Répondez à leurs excuses par le silence. »

Publié le 02 Janvier 2003
Auteur(s) : Psychonet Production