Comment faire disparaître mon tatouage ?

© getty

Erreur de jeunesse ? Amour envolé ? Vous avez décidé de faire disparaître ce tatouage marque. Voici comment vous y prendre pour ôter un tatouage.

PUB

Vous souhaitez enlever une rose sur la cheville, un tigre dans le dos ou le prénom d’un ancien amoureux sur l’épaule ? Selon une étude parue en 2006, vous n’êtes pas la seule : 24 % des 18/50 ans ont un tatouage et 17 % d’entre eux envisagent de se le faire enlever. Seulement, ce n’est pas une mince affaire. Deux solutions s’offrent à vous : le laser ou l’intervention chirurgicale. Dans les deux cas, ces actes ne peuvent être réalisés que par un dermatologue ou un chirurgien esthétique.

Le laser, efficace selon les encres du tatouage

Le laser traite tous les tatouages, quelle que soit leur taille et leur localisation. Mais certaines couleurs lui résistent. «Les noirs foncés, le brun, le gris et le bleu s’en vont bien, assure le docteur Marie-Estelle Roux, dermatologue. En revanche, les couleurs vives comme le jaune, le rouge ou le vert sont plus résistantes et, même si elles sont bien plus pâles, elles peuvent rester sur la peau.» Les tatouages rituels du Maghreb s’en vont, quant à eux, très bien. Comment agit le laser ? Il casse les pigments de couleur et les transforment en sable. Ce sont ensuite les cellules macrophages de la peau qui se chargent de les éliminer. Attention, la séance est un peu douloureuse et peut générer une sensation de chaleur plus ou moins intense. Pour limiter ces sensations, le médecin pourra vous proposer une pommade anesthésiante. Certains endroits du corps sont aussi plus sensibles que d’autres : les chevilles, les poignets, la paume de la main et les pieds sont réputés pour être assez douloureux.

PUB
PUB

Faire disparaître un tatouage au laser : des effets secondaires minimes

Les effets secondaires sont minimes : quelques rougeurs qui disparaissent assez rapidement, de légers saignements parfois, ainsi qu’un risque d’œdème. Quoi qu’il en soit, rien qui ne vous oblige à rester caché plusieurs jours ou qui vous empêche de poursuivre une vie sociale normale ! Pour éviter tout risque de complications, le médecin pourra vous recommander d’appliquer un pansement anti-brûlure sur la zone traitée et de le garder quelques jours. N’exposez pas la zone au soleil et évitez de prendre des bains trop chauds durant toute la durée du traitement. Une séance dure environ 15 minutes, mais il en faut plusieurs pour venir à bout d’un tatouage. «Le nombre de séance ne dépend pas de la taille du tatouage mais plutôt de sa couleur et de sa profondeur, explique la dermatologue. Un petit papillon jaune pourra avoir plus de difficulté à partir qu’un grand aigle noir dans le dos.» Entre 2 et 15 séances peuvent être nécessaires pour venir à bout d’un dessin, sachant qu’il faut attendre entre six et huit semaines entre chaque séance, pour laisser le temps à la peau de se reposer. Comptez environ 100 € la séance, non remboursée par la Sécurité sociale.

Publié le 06 Mai 2011 | Mis à jour le 09 Mai 2011
Auteur(s) : Julie Delpierre
Source : Côté santé