La combinaison gagnante d’une famille heureuse, c’est deux parents… et deux filles !

Avec deux filles, la vie familiale serait plus sereine et les parents s’estimeraient plus heureux.

PUB

Deux filles… mais pas quatre !

Questionnés par des chercheurs anglais sur leur vie familiale, 2116 parents de 2 à 4 enfants ont dû répondre à des questionnaires de satisfaction. Surprise ! Les parents de deux filles ont présenté les plus forts taux de satisfaction, devant les parents d’une fille et un garçon (2ème place) ou de deux garçons (3ème place). Encore plus étonnant : les parents les plus mécontents étaient ceux de 4 filles (12ème place) et de façon générale, les parents de quatre enfants. Principal sujet de grief de ces derniers : une moyenne de quatre disputes par jour, au foyer !

PUB
PUB

Le comportement des enfants mis en cause

Fréquence des disputes entre les enfants, nombre de fois où les parents doivent intervenir, etc., tout cela nuit à la notion de bonheur familial. À l’inverse, des enfants qui s’entendent bien, s’entraident et aident leurs parents, contribuent à donner une vision heureuse de leur famille.

Avec un peu de recul, la clé du bonheur n’est donc pas si difficile à atteindre : même si on n’a pas la «chance» d’avoir deux filles, on peut fixer des règles et se donner les moyens de les faire respecter, pour que l’harmonie règne enfin dans la fratrie. C’est important car si l’on en croit cette étude, des enfants plus faciles à gérer au quotidien, ce sont des parents plus heureux !

Publié le 07 Avril 2011 | Mis à jour le 07 Avril 2011
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : "The Telegraph”, 6 avril 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés