Le cœur est un muscle qu'il faut savoir entraîner

Le coeur est un muscle, il ne faut pas l'oublier, et comme tout muscle, il se développe avec l'exercice physique. Le repos ne lui réussit pas. Alors autant se bouger, que l'on ait fait, ou non, un infarctus du myocarde.
PUB

La sédentarité est l'ennemie du cœur

La sédentarité est l'ennemie du cœur, si ce n'est son pire ennemi avec la sur-consommation de graisses animales et le tabac. En fait, c'est facile à comprendre : le cholestérol bouche les artères coronaires qui oxygènent le cœur, le tabac les spasmes et la sédentarité les raréfie. Ces trois facteurs concourent donc à l'asphyxie du myocarde.

Bien manger, ne pas fumer et s'organiser une bonne activité physique, c'est envisageable. Reste à savoir comment entraîner son cœur.

En pratique, deux cas de figure se posent : vous pratiquez ou vous ne pratiquez pas un sport.

Vous pratiquez déjà un sport

Si vous exercez un sport régulièrement, il convient de le poursuivre en vous faisant surveiller régulièrement par votre médecin. Passé 45 ans, une épreuve d'effort est indispensable. Si vous avez fait un infarctus du myocarde, il convient de reprendre votre activité progressivement, mais aussi, sans tarder. Là encore, c'est avec votre médecin de famille ou votre cardiologue qu'il faudra rechercher la meilleure solution pour vous. Vous apprendrez à allonger les échauffements, à prévoir des temps de récupération suffisants et à mieux tenir compte de la météo, notamment du froid. Il vous faudra aussi apprendre à mieux apprécier votre forme physique du jour. Enfin, avoir sur soi un téléphone portable est une grande sécurité, ainsi que quelques comprimés de trinitrine, au cas où.

Guide: 

Publié le 22 Octobre 2003 | Mis à jour le 22 Avril 2015
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
PUB
PUB

Contenus sponsorisés