Cheville douloureuse

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 07 Février 2014 : 13h47

La cheville est une articulation particulièrement vulnérable, car elle soutient une partie du corps tout en permettant le transfert de poids lors du mouvement.

Que l'on marche, court ou saute, cette double fonction est stressante pour l'articulation et les traumatismes sont fréquents.

Les grands sportifs sont particulièrement à risque.

© getty
PUB

Cheville douloureuse : Comprendre

On différencie les symptômes selon qu'il y a eu ou non traumatisme.

À la suite d'un traumatisme

  • Impossibilité de se tenir sur la pointe des pieds.
  • Boiterie à la marche.
  • Gonflement et sensibilité de la région atteinte.
  • Sensibilité au niveau de l'os.
  • Gonflement à la face postérieure (arrière) de la cheville.
  • Déformation des os.

Sans traumatisme

  • Chaleur, rougeur, gonflement et sensibilité.
PUB
PUB

Cheville douloureuse : Causes

Douleur à la cheville à la suite d'un traumatisme

  • Manque de préparationà l'effortou à la pratique d'un sport sur un terrain inapproprié.
  • ##15409/Entorse/##.

    Un ligament a été partiellement ou complètement déchiré.

  • Arrachement osseux.

    Lors d'un traumatisme, le tendon peut s'arracher et emporter avec lui un petit morceau d'os.

    Cela survient souvent lors d'une entorse.

  • Etirement musculaire.

    Un muscle a été partiellement déchiré.

  • Fracture.

    Un ou plusieurs os sont brisés ou émiettés et la cheville peut présenter une déformation évidente.

    La région près de l'os est douloureuse.

  • Rupture du tendon d'Achille.

    Il y a gonflement derrière la cheville et impossibilité de se tenir debout sur la pointe des pieds.

    Sans traitement approprié, le tendon s'allongera en se cicatrisant et il ne sera plus possible de se tenir sur la pointe des pieds.

Douleur à la cheville sans traumatisme

  • Infection.

    Une bactérie a pénétré dans la cheville, habituellement par une blessure.

    Il y a risque de dissémination de l'infection dans le reste du membre inférieur.

  • Polyarthrite rhumatoïde.

    Cette maladie inflammatoire, qui peut toucher une ou plusieurs articulations, évolue par poussées suivies de rémissions.

    Dans certains cas avancés, lorsque les articulations sont très endommagées, la maladie peut entraîner des déformations : la cheville se déforme, comme des doigts atteints d'arthrite. Cette déformation est permanente.

  • Ostéoarthrose.

    Il s'agit d'un affaiblissement du cartilage de la cheville habituellement dû à une ancienne fracture, à une entorse ou à une infection de la cheville.

  • ##13334/Goutte/##.

    Cette forme d'arthrite est causée par des cristaux d'acide urique qui s'infiltrent dans une ou plusieurs articulations.

    La goutte évolue par poussées très douloureuses, suivies de rémissions.

    Les poussées entraînent des déformations temporaires (gonflement de la cheville) qui disparaissent aussitôt que la crise se résorbe.

    Cependant, il peut rester des nodules (petites bosses) sur l'articulation de la cheville. Ces nodules sont permanents.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 07 Février 2014 : 13h47
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB
A lire aussi
EntorsePublié le 06/09/2001 - 00h00

Les ligaments sont des fibres très résistantes et peu extensibles, qui ont pour principale fonction d'unir les os aux articulations. L'appareil articulaire en est ainsi renforcé.Une entorse - souvent appelée foulure - est un étirement ou une déchirure de ces ligaments.Elle survient lors d'un...

Ski : la préventionPublié le 18/02/2004 - 00h00

L'attrait des pistes enneigées ne doit pas faire oublier les risques de fractures et d'entorses. Quelles sont les lésions les plus fréquentes et comment les répare-t-on ? Suivez-le guide…

Plus d'articles