Goutte

Longtemps surnommée "maladie des rois", la goutte se rencontrait autrefois surtout chez les gens qui, vivants dans l'abondance, abusaient de l'alcool et de la bonne chère.

Maladie arthritique caractérisée par une poussée inflammatoire très douloureuse, la goutte siège au gros orteil, à la cheville, sur le cou-de-pied, le genou, le coude, au tendon d'Achille ou encore à l'oreille.

Elle est due à une augmentation de l'acide urique dans l'organisme, qui entraîne trois scénarios possibles : soit l'organisme a de la difficulté à éliminer l'acide urique, soit il en fabrique trop ou les deux à la fois.

Publicité

Goutte : Comprendre

Dans certaines conditions, l'acide urique se transforme en cristaux d'urate (en forme d'aiguille) et se dépose dans les tissus (articulations, peau et reins).

Lors de la crise de goutte, la peau devient rouge ou violacée, prend un aspect luisant, est gonflée et hypersensible au toucher. La douleur, semblable à celle d'une brûlure, irradie autour de la région atteinte.

La crise dure en moyenne de trois à dix jours. Les crises peuvent devenir plus fréquentes et durer plus longtemps si la personne n'est pas traitée et n'apporte aucun changement à son alimentation.

À la longue, elles risquent d'endommager les articulations et d'occasionner des raideurs articulaires ou une diminution de la mobilité.

La goutte peut prendre différentes formes :

Crise de goutte aiguë

  • Se manifeste de façon soudaine.
  • Douleur nocturne intense.
  • Desquamation de la peau qui recouvre l'articulation, parfois dès le premier épisode.

Crise de goutte subaiguë

  • mêmes symptômes que dans la crise aiguë, mais de moindre intensité et parfois totalement asymptomatique.

Goutte chronique (tophacée)

  • Incurable.
  • Se manifeste régulièrement et dure depuis longtemps.
  • Possibilité de crises aiguës de faible intensité et de fréquence réduite.
  • Formation de dépôts de cristaux d'urates, appelés tophi, sous la peau du lobe de l'oreille, près du coude ou des articulations atteintes.

    En l'absence de traitement, les tophi risquent d'endommager et de déformer l'articulation ou encore de perforer la peau et, dans de rares cas, de s'infecter.

Goutte : Causes

  • L'hérédité.
  • L'abus d'alcool et de nourriture riche.
  • Toute perturbation du métabolisme pouvant déclencher une crise de goutte chez les sujets prédisposés : intervention chirurgicale, régime amaigrissant trop sévère ou blessure à une articulation.
  • Certains médicaments, comme les diurétiques.
  • Certaines maladies associées, telles que le diabète, l'hypertension et l'obésité, qui sont souvent secondaires à de mauvaises habitudes alimentaires.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 07 Novembre 2013 : 15h34
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001. Société française de rhumatologie, www.rhumatologie.asso.fr.
PUB
PUB